Un gendarme détourne 15 millions FCFA d’un binguiste, frère de son ex, la victime raconte les faits

Publié le Modifié le
un-gendarme-detourne-15-millions-fcfa-d-un-binguiste-frere-de-son-ex-la-victime-raconte-les-faits Image utilisée à titre d'illustration
Faits divers

NF est en France. Il a été grugé par Kouakou Kouadio Félix, gendarme en service à la brigade d’Agou (région de la Mé), l’ex-amoureux de sa sœur. Voici les faits qu’il expose au procureur de la République et invite les autorités compétentes à mettre aux arrêts le gendarme indélicat.


Voici comment les choses ont commencé

Le rêve de tout ivoirien vivant en dehors de son pays est de construire un jour chez lui. C’est dans cette logique que le binguiste aux initiales NF se trouvant en France, a décidé d’acquérir des biens immobiliers dans son pays. « En effet, cherchant à acquérir des terrains en Côte d’Ivoire précisément à Bingerville, j’ai fait parvenir de l’argent en Côte d’Ivoire via un ami. «J’ai contacté ma sœur pour aller retirer quinze millions (15 000 000 FCFA). J’ai souhaité qu’elle se fasse accompagner pour sa sécurité, car la croyant en couple avec un gendarme (Kouakou Kouadio Félix qu’elle m’avait présenté en 2019 lors d’un séjour à Abidjan). Ma sœur accompagnée de Kouakou Félix est allée retirer 15 millions a confié NF.

Après avoir retiré l’argent, la sœur de NF et Kouakou Kouadio Félix décident de déposer les quinze millions (15 000 000 FCFA) sur le compte bancaire de dernier. « Je n’ai pas contesté, moi-même n’ayant pas de compte bancaire à Abidjan pour le moment. Le dépôt a été effectué le 1 février 2022 (voir image si dessous). Depuis, Kouakou Félix et ma sœur ont effectué des recherches de terrains à acheter à Bingerville. 


Je tiens à noter que quand c’est Kouakou Félix qui avait des pistes, il nous annonçait des prix exorbitants et quand je demandais à parler aux propriétaires, il n’acceptait jamais de passer leur numéro pour que j’ai un contact direct avec ces derniers » précise NF. Pendant ce temps, le gendarme Kouakou Kouadio Félix résidant entre Abidjan et Yamoussoukro est retourné sur Yamoussoukro le 23 février 2022.

Le gendarme Kouakou Kouadio Félix disparaît avec les 15 millions de son ex-beau frère

«Ma soeur a poursuivi les recherches et nous avons trouvé une opportunité. La transaction devrait avoir lieu le mardi 8 mars 2022, l’on a demandé à Kouakou Félix de revenir à Abidjan pour retirer l’argent afin que l’on puisse achète les terrains (2 lots). Il était prévu un rendez-vous à 14h à Cocody, malheureusement depuis le matin du 8 mars 2022, Mr Kouakou Kouadio Félix est injoignable, ses numéros de téléphone sont restés fermés jusqu’à maintenant.

 Le gendarme Kouakou Félix (photo ci-dessus) a disparu avec 15 millions d'un binguiste

Nous avons appelé à son domicile à Yamoussoukro, on nous a fait savoir qu’il était parti tôt le matin pour une destination censée être Abidjan. C’est alors que nous nous sommes rendus compte que nous avons été floués, ou dupés. Ma soeur, me précisant après ce constat n’est en fait plus en couple avec le concerné qui lui mentionnait souvent ses projets d’émigration. Nous craignons que le sieur Kouakou Félix ne cherche à sortir du pays avec mon argent» alerte le binguiste NF. Fort de ce qui précède, il a déposé une plainte pour abus de confiance, escroquerie.

Complicité familiale

Selon les premiers éléments de l'enquête, Mr Kouakou Kouadio Felix aurait agi en complicité avec des membres de sa famille. En effet en possession de l'argent sur son compte, il aurait informé sa femme Éloïse David (employée à la chambre des rois et chefs traditionnels de Yamoussoukro), ses sœurs Kouakou Justine (tenancière de maquis) et Kouakou Hélène (ménagère) de son intention de se refaire une nouvelle vie avec l'argent de NF en sa possession.

Les présumées complices (la soeur Kouakou Justine à gauche) et Éloïse David, la femme du gendarme (à droite)

Celles ci loin de l'en dissuader, ont été chargées par Kouakou Felix de le couvrir et d'orienter ceux qui le rechercheraient vers de fausses pistes le temps qu'il puisse se mettre à l'abri loin de ses poursuivants. Espérons que les autorités se penchent sur cette histoire pour la régler rapidement. Nous y reviendrons.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.