Scène de violence

Koumassi :Un policier battu et blessé dans une cave


11/11/2013
Dans la nuit du vendredi 1er novembre 2013, le sergent S.S.P, en service dans une unité d'intervention de la Police nationale, a passé un très sale quart d'heure, dans une cave, au quartier « Prodomo », à Koumassi.

De fait, expliquent nos sources, deux groupes de jeunes gens dont l'un composé de N.A, A.A, M.S, L.H et un autre formé des adolescents A.K, J.A et leur ami, font bombance dans la cave en question. L’alcool coule à flot. Et comme il fallait s'y attendre en pareille occasion, l’alcool fait son effet. Les jeunes gens sont plus ou moins éméchés. Et la dérive verbale arrive très vite entre les deux groupes. On s'insulte. Et mieux, on en vient aux mains. On se met à tout casser dans la cave. K.N le propriétaire des lieux intervient dans le but de ramener le calme. Rien n'y fit. Il est vite submergé.

Alors, lorsqu'il réussit à s’extirper de là, il fonce voir le sergent S.S.P dont l'intervention pourrait sans doute ramener les belligérants à la raison. Gaillardement, le flic se pointe à la cave. Et croyant obtenir l'effet souhaité, il brandit sa carte professionnelle. Mais apparemment, les adversaires du groupe des adolescents n'en ont cure. Ils intiment plutôt l'ordre au flic d'aller se faire voir ailleurs. Et pire, tels des forcenés, ils se jettent sur lui et se mettent à le battre violemment. Il faut l'intervention d'une patrouille des Frci, pour sauver la peau du sergent S.S.P. Les militaires l'exfiltrent et le mettent en lieu sûr. C'est de là, que l'agent de police blessé à l’œil, va porter plainte au commissariat de police du 36ème arrondissement.

KIKIE Ahou Nazaire

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome