Plateau

Alors qu'ils s'enfuyaient: Des auteurs d'un hold-up fauchés par un véhicule


03/07/2015
(Photo d'archives pour illustrer l'article)
Le samedi 20 juin 2015, des malfaiteurs ont mené un assaut contre un ressortissant libanais et étaient à deux doigts de périr.

Et comment ? Selon nos sources, ce week-end-là, le ressortissant libanais R.A.B, agent commercial pour le compte d'une importante chaîne commerciale de la place, se rend à Adjamé. Il y procède à des recouvrements de créances auprès des nombreux clients de sa société. Sur lui, il a plusieurs millions de F Cfa avec lesquels il quitte la commune de maire Youssouf Sylla. Et aussitôt, l'agent commercial prend la direction de Treichville pour d'autres courses.

Mais lorsqu'il parvient au Plateau, peu après l'immeuble Djékanou, à hauteur de la bretelle conduisant au siège de Mtn, deux hommes à moto qui roulent vite, viennent subitement s'arrêter à son niveau. Celui qui est assis à l'arrière sort un pistolet automatique, avant d'intimer l'ordre au Libanais de garer tout de suite. Le pauvre, menacé sérieusement d’être abattu, met à exécution la volonté des brigands. Ces derniers le dépouillent de deux sacs contenant de fortes sommes d'argent et engagent leur moto dans un démarrage fulgurant. Mais au mépris de toute règle de prudence. Les deux malfaiteurs sont en effet surpris par un véhicule de type 4X4 qui les fauche violemment.

La chute des scélérats au sol est brutale. Mais ils ont la peau dure. Ils se relèvent malgré la douleur dont ils souffrent visiblement. Claudiquant, mais tenant solidement les sacs d'argent, ils remontent avec peine sur leur moto et dégagent des lieux avec vitesse. Abandonnant, sur place, leur pistolet automatique de marque Mab P 15, avec sept munitions dans le chargeur.

La police, alertée, se rend sur les lieux du braquage et se fait expliquer les faits par la principale victime. Et tenant l’arme à feu comme scellé, les agents de police mènent leur enquête pour retrouver les auteurs du hold-up. On saura, alors, comment ils savaient que l'agent commercial venait de procéder à des encaissements d'argent au point de le prendre en filature ?

KIKIE Ahou Nazaire

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2