Autoroute du nord: Des dozos ouvrent le feu sur des villageois

Plusieurs blessés, des paysans pris en otage
05/09/2015
(Photo d'archives pour illustrer l'article)
Des habitants du village de M’Pody, situé à dix kilomètres sur le flanc de l’autoroute du nord au Pk 40, ont été victimes de la colère des chasseurs traditionnels appelés dozos, le mercredi 2 septembre 2015, selon de sources sécuritaires et villageoises.

Ces chasseurs traditionnels qui n’ont pas résisté à la détermination des villageois ont usé de leurs armes en ouvrant le feu. Certains de leurs « frères d’armes », quant à eux, ont compté sur leurs muscles pour régler leur problème. Ces derniers ont roué de coups plusieurs villageois qui s’opposaient à eux dans les champs et plantations situés à environ 5 km du village.

Le bilan de ces heurts est d’au moins neuf blessés dont la moitié par balles, selon les mêmes sources. Tous ont reçu les premiers soins au centre de santé dudit village. Les chasseurs traditionnels qui ont réussi à contenir les villageois dans la forêt, ont pris au moins dix personnes en otage pendant toute la nuit du mercredi. Ce n’est que ce jeudi 3 septembre 2015 aux premières heures qu’elles ont été relâchées.

Alertée par Koffi Ahoua Alexandre (chef du village de M’Pody), la gendarmerie a dépêché plusieurs de ses éléments sur place, le mercredi, peu après 21H30mn. Cette violente altercation est survenue, suite à un conflit foncier entre les villageois de M’Pody et ce groupe de dozos qui se disputent la propriété d’une portion de terre d’environ 5 ha. Des champs ont également été détruits. C’est pourquoi des victimes ont porté plainte auprès de la gendarmerie. Au moment où nous mettions sous presse, un calme précaire régnait dans le village de M’Pody.

M’BRA Konan

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

M'Bra Konan

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2