Riviera : Surpris en pleine attaque, des gangsters abandonnent leur arme à feu à leurs poursuivants


29/06/2018
Riviera : Surpris en pleine attaque, des gangsters abandonnent leur arme à feu à leurs poursuivants
Ph: DR

Alors qu'ils se croyaient à la fête, à la Riviera-Faya, des malfaiteurs vont totalement déchanter, avec une présence vraiment inopportune pour eux et leur bien sinistre objectif. Nous sommes dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 juin 2018.

Nos sources informent que cette nuit-là, aux alentours de 2h du matin, deux individus vont se tenir devant un groupe de magasins de vente de différentes marchandises. Et dans le lot, ils optent de cambrioler celui de dame P.G. Ainsi, avec un matériel adaptée à leur « mission », les deux gars s'emploient à défoncer la fenêtre du magasin de la bonne dame. Une bonne dame dormant tranquillement à son domicile et qui ignore que de tristes individus sont en train de toucher à ses intérêts.

Mais apparemment, les malfrats ne sont pas tout à fait discrets, dans la commission de leur forfaiture. Le bruit qu'ils font finit par tirer de sommeil un voisin, à l’ouïe fine. Il s'agit du commerçant O.J.

En brave homme, ce dernier ouvre discrètement sa porte, pour voir ce qu'il se passe. Et il surprend les deux malfrats en plein « job ». Il réveille aussitôt ses frères qui se lancent aux trousses des bandits, après avoir donné l'alerte en criant : « Auvoleur ! ».

Si les quidams réussissent à se montrer imbattables à la course de vitesse, par contre, dans leur fuite, ils abandonnent un sac. Et le contenu de celui-ci édifie davantage sur leur nature. A savoir, des pinces, un tourne-vis, un arrache-clou, une torche et surtout, un pistolet automatique. Une arme à feu, fort heureusement pour leurs poursuivants, que les criminels n'ont pas eu le temps d'utiliser.

Tout ce « matériel de travail » est, peu après, mis à la disposition de la police, pour nécessité d'enquête.

KIKIE Ahou Nazaire

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome