Côte d'Ivoire

Abengourou : Un commerçant, redoutable trafiquant de drogue, tombe dans les mailles des filets de la gendarmerie


03/11/2019
Abengourou : Un commerçant, redoutable trafiquant de drogue, tombe dans les mailles des filets de la gendarmerie
Le commerçant indélicat appréhendé

Les éléments du Général Touré Apallo, en charge de la brigade anti-drogue de la gendarmerie d’Abengourou, viennent de réussir un beau coup de filets. Ils ont réussi à mettre le grappin sur l’un des plus grands dealers de l’Est du pays, le mercredi 30 octobre 2019.

Selon nos sources, le nommé Amani Moussa, commerçant d’origine nigérienne âgé de 35 ans, est installé depuis longtemps au marché de la sous-préfecture d’Ebilassokro, localité située à une cinquantaine de kilomètres au Sud-Est du département d’Abengourou. Sous les airs innocents d’un simple vendeur d’appareils électroménagers qu’il affiche, l’homme est en réalité un pivot important de la drogue sur toute la dorsale Est du pays. Grace à ses connexions qui s’étendent jusqu’à la frontière ghanéenne, il constitue un point focal important dans le ravitaillement de la drogue dans plusieurs villes. Les forces de l’ordre ont beau écumer le secteur, le commerçant, visiblement au-dessous de tout soupçon, n’est nullement inquiété.

En réalité, il a un mode opératoire particulier. Il ne livre ses produits qu’à ses clients sûrs vers qui il se déplace lui-même. Et sur commande. Pas question de venir chercher le produit chez lui. Les éléments de la cellule anti-drogue d’Abengourou, après de minutieuses enquêtes, réussissent pourtant à infiltrer son réseau de clients.

Le mercredi 30 octobre 2019, le commerçant reçoit un appel. Au bout du fil, son interlocuteur lui indique qu’il réside à Adzopé. Et qu’il souhaiterait acheter cinq blocs de cannabis à la demande de son frère qui lui, réside à Séguéla. Pas de problème. Un rendez-vous est pris pour une rencontre non loin du collège moderne de Zaranou pour la transaction. Aux environs de 16h, ce mercredi 30 octobre 2019, le dealer se pointe au lieu du rendez-vous.

Dans sa besace, cinq blocs de cannabis conditionné. Ce qu’il ignore, c’est que le client en question, n’est autre qu’un élément de la cellule anti-drogue de la gendarmerie d’Abengourou. Et que le secteur est totalement bouclé par les forces de sécurité. Le dealer, pris la main dans le sac, est donc appréhendé. Il a été déféré au parquet du tribunal de première instance d’Abengourou pour répondre de ses activités subversives.

Zéphirin NANGO

(Correspondant régional)

Videodrome