Côte d'Ivoire

Yopougon : Un couple de tradipraticiens maltraite un jeune crack en l’accusant d’avoir volé l’intelligence de ses enfants


29/01/2020
Yopougon : Un couple de tradipraticiens maltraite un jeune crack en l’accusant d’avoir volé l’intelligence de ses enfants
Traoré Lancina et son épouse Zou Odette ont été neutralisés

Traoré Lancina et son épouse Zou Odette, domiciliés à Yopougon Lokoua, se disant tous deux tradipraticiens, ont été mis, ce mercredi 29 janvier 2020, à la disposition des services compétents et seront déférés dans les heures qui suivent devant le Procureur. Après avoir fait venir son neveu de son Mali natal, Traoré Lancina lui faisait subir régulièrement un traitement de choc, avec la complicité de son épouse, en accusant le brillant élève de CE2 d’avoir volé l’intelligence de leurs enfants.

L’image est difficilement supportable. Par respect pour les âmes sensibles, Linfodrome a fait le choix de publier la photo du couple de tradipraticiens, en lieu et place de celle du petit marqué au fer incandescent. Le jeune et brillant élève de CE2 à qui nous allons attribuer les fausses initiales T.M. ne se doutait pas un seul instant que son oncle Traoré Lancina qui est allé le chercher au Mali pour venir fréquenter en Côte d’Ivoire deviendrait aujourd’hui son bourreau.

En fait, depuis quelques mois, le jeune T.M. est devenu le souffre-douleur du couple. Brillant élève dans son établissement où il dirige constamment les débats, il est malheureusement accusé par son oncle Traoré Lancina et sa tante Zou Odette d’avoir volé l’intelligence de leurs enfants. Et comme punition, monsieur met une machette au feu, attend qu’elle devienne « rouge », avant de la placer sur plusieurs parties du corps du jeune élève. En dépit des cris de douleur de l’enfant, personne ne vient à son secours.

On en est là lorsque l’équipe de Police Secours est alertée du côté de Yopougon pour un cas de maltraitance aggravée sur un mineur. Elle se rend au District de Police de ladite commune et rencontre le Lieutenant Koné, dynamique et brave officier de Police qui confirme les faits. Mieux, cette équipe aperçoit le petit T.M., sa tante et 2 autres enfants au sein dudit district. En fait, le Lieutenant Koné venait d’interpeller la dame complice de ces violences faites à l’enfant. Manquait à l’appel, Traoré Lancina, l’auteur des sévices corporels qui avait réussi à prendre la tangente avec la complicité de sa femme.

Sur place, le jeune brillant élève est interrogé. Et comme une leçon qu’il a bien apprise, il raconte les faits. « Mon oncle est parti me chercher au Mali, pour venir fréquenter ici à Abidjan. Je suis en classe de CE2, il m’accuse d’avoir volé l’intelligence de ses enfants, parce que depuis ma classe de CP1, je suis 1er de classe. Quand mon résultat scolaire chute, je suis 4ème, sinon j’ai toujours été 1er ou 2ème », a-t-il souligné avant de dire comment son oncle le maltraitait depuis le début de la semaine : « Il est venu le lundi soir, et m’a accusé encore une fois d’être un sorcier qui vole l’intelligence de ses enfants. Il a pris une machette qu’il a mise dans le feu, quand la machette chauffe jusqu’à devenir rouge, il la place sur tout le long de mon dos et le reste de mon corps. Je criais de douleur mais personne ne venait à mon secours, j’ai dormi avec le corps en feu ».

Comme si cela ne suffisait pas, Traoré Lancina est revenu à la charge dans la soirée du mardi 28 janvier 2020, mais avec une autre histoire à dormir débout, à savoir le vol de son téléphone portable par T.M. « Hier mardi, il est venu encore pour m’accuser d’avoir volé son portable, je lui ai dit que ce n’était pas moi qui avais son portable, il a encore chauffé sa machette, cette fois pour brûler mes lèvres », a raconté le petit crack qui a usé de subterfuge pour s’échapper des griffes de ce criminel.

Et que fait le petit génie ? Il met en place une stratégie et fait croire à son bourreau qu’il avait le portable qu’il a déposé en lieu sûr et qu’il pouvait y conduire son oncle pour le récupérer. C’était une stratégie bien pensée par le brillant élève qui savait qu’il battrait à la course son oncle qui est un piètre sprinteur. Bingo ! « Pensant à ma douleur de la veille, je lui ai fait croire que j’avais le portable et que je pouvais aller lui montrer où j’avais déposé. Chemin faisant, je me suis échappé en courant, il m’a poursuivi mais grâce à Dieu, il n’a pas pu m’attraper. Je me suis confié à un tonton dans une cours, et j’ai été envoyé au bureau du procureur ».

Dès lors, le Lieutenant Koné prend l’engagement de tout mettre en œuvre pour mettre la main sur l’indigne père. Chose promise, chose due. Il a mis fin à la cavale de Traoré Lancina qui a été cueilli, ce mercredi 29 janvier 2020, dans sa cachette. Le couple de tradipraticiens est désormais neutralisé. Traoré Lancina et Zou Odette ont été mis à la disposition des services compétents et seront déférés dans les heures qui suivent devant le Procureur.

A présent, la seule préoccupation est le sort du brillant élève. Les autorités et les organisations non gouvernementales devraient se pencher sur le cas du petit crack.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2