Côte d'Ivoire

Grand-Lahou : Un commando mystérieux sème la terreur dans une microfinance, une boulangerie et deux collèges


04/02/2020
Grand-Lahou : Un commando mystérieux sème la terreur dans une microfinance, une boulangerie et deux collèges

Le dispositif sécuritaire mis en place par le commissaire Douabou, de la police de Grand Lahou, a été contrarié par un mystérieux commando qui a effectué une véritable "descente musclée" dans la cité des 3 "O" dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 février 2020.

Deux collèges, une microfinance et une boulangerie ont été visités par ces "hors la loi". Selon des informations glanées auprès des populations, c'est très tard dans la nuit que le commando qui bénéficie certainement de complicité sur place, débarque dans la localité. Munis d'armes à feu, les bandits entament leur sinistre périple au collège franco islamique Itratou Tahira situé au bout de la ville.

Très vite le gardien des lieux est maîtrisé. D'ailleurs, que pouvait-il faire devant la puissance de feu de ces individus excités ? La direction de cet établissement est passée au crible. Quelques minutes après ce forfait, ils mettent le cap dans un autre collège situé non loin de là, notamment le collège Mami Badjo qu'ils fouillent de fond en comble. Mais apparemment, la moisson ne semble pas très bonne.

Les malfrats qui ont tout planifié se dirigent maintenant au centre-ville où ils s'emparent d'une microfinance située sur le boulevard principal. Sous la menace des armes, ils bâillonnent le vigile. Désormais maîtres des lieux, les bandits se servent copieusement dans cette structure financière.

Pour boucler cette sinistre randonnée, les mauvais garçons font un tour dans la boulangerie attenante où ils terrorisent le personnel sur place avant de vider la caisse. Leur forfait accompli sans aucune résistance, le commando se fond dans la nature.

C'est longtemps après que les éléments de la police sont saisis de cette attaque en série dont le préjudice financier est inestimable. Une enquête est aussitôt diligentée par les hommes du commissaire Douabou qui se sont aussitôt lancés aux trousses des bandits. Toute la journée du mardi 4 février, la ville de Grand Lahou est bouclée à l'effet de retrouver des indices de ces bandits ainsi que leurs comparses. Plusieurs individus seraient interpellés, toujours à en croire nos sources.

Norbert Nkaka

Norbert N'Kaka

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome