Abidjan

Abobo Baoulé : Une ‘’brouteuse’’ vend du sable à la place du vin à ses clients


10/01/2021
Abobo Baoulé : Une ‘’brouteuse’’ vend du sable à la place du vin à ses clients
Dame KAS a été interpellée par la police à la suite de plusieurs plaintes

Dame KAS se disant vendeuse sur les réseaux sociaux a été mise aux arrêts, le samedi 9 janvier 2021, après avoir arnaqué plusieurs clients à qui elle a vendu du sable à la place du vin.

Une ‘’brouteuse’’ (arnaqueuse sur les réseaux sociaux) a été mise aux arrêts par des éléments du commissariat de police du 34ème arrondissement d’Abobo Baoulé. Il s’agit de dame KAS, 34 ans, domiciliée à Abobo PK 18, se disant vendeuse sur les réseaux sociaux. A la place du vin qu’elle proposait à ses clients, elle leur vendait en réalité des cartons de sable.

A la suite de plusieurs plaintes de ses victimes au commissariat de police du 34ème arrondissement, l’arnaqueuse a été interpellée dans un maquis à Aboboté, dans la commune d’Abobo.

Selon des informations de source policière, à l’approche des fêtes de fin d’année, KAS a eu ‘’l’ingénieuse’’ idée de se faire des sous. Hélas ! C’est sur le dos des amateurs de bon vin qu’elle va amasser de l’argent. Elle sait qu’à cette période précise, les clients passent beaucoup de commandes. Sur les réseaux sociaux, elle présente sa gamme de produits. Très rapidement, elle réussit à emballer les clients. Mais une fois la commande passée, elle leur livre des « cartons de vin » bien fermés.

Pour ne pas se faire prendre, elle trouve une stratégie pour se faire payer rapidement et disparaît dans la nature, avant même que le client ne songe à vérifier le contenu du cartion. Mais à l’ouverture du « carton de vin », le client se rend compte qu’il s’est fait avoir. Parce qu’à la place du vin, c’est du sable qui est contenu dans les bouteilles.

L’indélicate a ainsi réussi à allonger la liste de ses victimes. A la suite de plusieurs plaintes, elle a été interpellée et sera conduite devant la justice.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome