Riviera : drame

Un maçon trouve la mort sur le chantier de son patron


09/02/2013
Ironie du sort, il est mort « au pied du mur ». Lui, c'est un maçon répondant au nom de Sylla Bakary. Il a été retrouvé sans vie sur son lieu de job. C'était le samedi 2 février 2013, à la Riviera-Bonoumin.

Sur les faits, il ressort que, ce jour-là, aux alentours de 8h, T.B.M, adjudant de gendarmerie à la retraite, se rend sur son chantier de construction immobilière. Ce, pour se rendre compte de l'avancée des travaux du bâtiment. Mais alors qu'il fait le tour de la maison en construction, il découvre mort, dans l'une des pièces, le maçon Sylla Bakary. Il en informe aussitôt son entrepreneur S. Djonkolo qui arrive sur les lieux. C'est lui qui, à en croire nos sources, explique que depuis déjà environ trois jours, Sylla Bakary ne se sentait pas bien. C'est pour cela du reste, qu'il n'a pu travailler la veille. Il s'est excusé et est allé s'étendre dans l'une des pièces pour, dit-il, se reposer un tout petit peu. Et c'est là malheureusement, que la mort est venue le faucher. Le propriétaire du chantier informe le commissariat de police du 30ème arrondissement dont des éléments en charge des constats, arrivent sur place. Après avoir fait leur travail, les policiers font appel aux pompes funèbres qui enlèvent le corps et le transfèrent à la morgue de l'Hôpital militaire d'Abidjan ( Hma)

Madeleine TANOU

Madeleine Tanou

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2