Affaire Carmen Sama-Emma Lohoues, Eudoxie Yao prend position et crache ses vérités : « Je n’ai rien vu de mal dans ce que Carmen a fait »


02/06/2020
Affaire Carmen Sama-Emma Lohoues, Eudoxie Yao prend position et crache ses vérités : « Je n’ai rien vu de mal dans ce que Carmen a fait »
Ph DR

Pour la première fois, Eudoxie Yao s’est prononcée sur l’affaire Carmen Sama-Emma Lohoues. Celle qui a été condamnée par la justice ivoirienne après avoir participé à l’anniversaire d’Emma Lohoues dit n’avoir pas compris tout cet acharnement autour de l’ex-compagne de DJ Arafat en se liant d’amitié à sa ‘’rivale’’.

Contactée ce mardi 2 juin 2020 par Linfodrome pour se prononcer sur l’affaire Carmen Sama-Emma Lohoues et aussi sur sa condamnation par la justice ivoirienne, Eudoxie Yao a dit vouloir garder le silence sur ces différents dossiers pour éviter de faire face à des injures sur les réseaux sociaux. « Je ne veux pas parler de ceux-là », a-t-elle répondu lorsque nous lui avons demandé son avis sur l’affaire Carmen Sama-Emma Lohoues. 

Toutefois, a-t-elle signifié n’avoir rien vu de mal dans le rapprochement Carmen Sama-Lohoues. « Je n’ai rien vu de mal dans ce que Carmen a fait », a-t-elle tranché. À l’en croire, Emma Lohoues est une adorable femme avec qui elle a une solide amitié non sans indiquer que c’est même après son anniversaire qu’elle a été condamnée à payer 3 millions F Cfa à la justice ivoirienne.

À lire cet article : Après sa condamnation, Eudoxie Yao confie : « Ma peine est trop lourde. Je demande pardon au gouvernement de la revoir »

Lorsque nous lui demandons de savoir si elle a déjà payé son amende de 3 millions F Cfa, Eudoxie Yao oppose un niet catégorique. « Je ne veux pas en parler », lance-t-elle fermement. Pour elle, il lui faut éviter de donner son avis sur cette affaire car convaincue que ses « ennemis » l’attendent sur la moindre erreur. Évoquant les premières heures de cette décision de justice, Eudoxie Yao dit avoir encore en souvenir ce moment où elle a plaidé pour la réduction de son amende. Un souvenir qu’elle dit très amer pour avoir été au centre de toutes les railleries la faisant passer pour une indigente.   

Par ailleurs, a-t-elle fustigé la pression qu’elle subit depuis lors. « Les gens me mettent la pression pour savoir », a-t-elle déploré. Selon la « femme la plus influente d’Afrique », plusieurs journalistes et aussi ses fans sur les réseaux sociaux demandent à savoir si elle a soldé son amende de 3 millions F Cfa ou non. Une curiosité qu’elle met sous le coup de la moquerie.  

 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome