Les raisons du sit-in avorté des patrons de bars et boites de nuit : Les promesses du ministre Siandou Fofana


29/07/2020
Les raisons du sit-in avorté des patrons de bars et boites de nuit : Les promesses du ministre Siandou Fofana
Ph DR

Alors que sous la houlette de Serge Bri, président du Mouvement des opérateurs économique des établissements de nuit et de débits de boissons (MOPENDB), les propriétaires-gérants de boîtes de nuit, bars, restaurants et maquis avaient annoncé la tenue d'un sit-in le mardi 28 juillet 2020 devant le ministère du Tourisme et des Loisirs pour crier leur ras-le-bol et lancer un cri de cœur face aux difficultés qu’ils traversent depuis la fermeture de leurs établissements, cette action sera finalement avortée. Le ministre Siandou Fofana ayant reçu en amont les membres du mouvement.

Le sit-in annoncé du Mouvement des opérateurs économique des établissements de nuit et de débits de boissons n’aura certes pas eu lieu mais son annonce aura eu toutefois pour avantage d’avoir un écho favorable auprès du gouvernement ivoirien. Serge Bri et des membres de son organisation ont été reçus le lundi 27 juillet 2020 par les ministres du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, de la Sécurité et de la Protection Civile, Vagondo Diomandé.

« Chers membres du Mopen, face aux multiples difficultés qui assaillent notre secteur d'activité, nous avions prévu organiser un sit-in de protestation pour crier notre ras-le-bol en vue d'interpeller nos autorités. Chers membres du Mopen, nous sommes heureux de vous annoncer que les autorités ont entendu notre cri de cœur. Nous avons été reçus par differents ministres dont le ministre du Tourisme et des Loisirs, le ministre de la Sécurité. Demain, nous aurons une rencontre interministérielle sur recommandation du chef de l'État. Chers membres, les lignes étant entrain de bouger, nous suspendons le sit-in de demain pour donner une chance aux discussions afin de trouver une solution définitive à nos attentes », a déclaré au sortir de sa rencontre le président du Mouvement des opérateurs économique des établissements de nuit et de débits de boissons.

Quant au ministre Siandou Fofana, il s’est réjoui de la fructueuse séance de travail qu’il a eue avec le Mopen non sans promettre d’apporter très rapidement des réponses à leurs revendications. « Nous travaillons à toujours apporter des réponses à ce secteur qui joue un rôle important dans l'écosystème touristique », a-t-il annoncé précisant que la rencontre a été édifiante pour les différentes parties. 

« À l'initiative du Gouvernement, une rencontre interministérielle s'est tenue ce mardi 28 juillet à la salle de conférences du ministère du Tourisme et des Loisirs, avec le bureau du Mopen, la faîtière patronale des établissements de divertissement et de nuit .
Autour du Ministre de tutelle, Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des Loisirs, les ministres Félix Anoblé, en charge de la Promotion des PME et Mamadou Touré, de la Jeunesse et de l'Emploi jeunes, ainsi que la représentante de la ministre Mariatou Koné, en charge de la Solidarité et la Lutte contre la pauvreté, ont édifié les propriétaires de night clubs sur le faisceau de mesures mises en oeuvre pour les soutenir face à l'impact de la crise sanitaire de la Covid-19 », a déclaré le ministre de tutelle au sortir de la rencontre. 

 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome