Art et spectacle: 1ère édition du festival de Djékanou

21 artistes à l'assaut du prix Charles Bieth

People
Publié le Source : L'inter
21-artistes-a-lassaut-du-prix-charles-bieth Augustin Kassi (au centre) le directeur du Bina et le commissaire général Mimi Erol (à D) sont à l'œuvre pour le succès de cette rencontre

En prélude à la 4é édition de la Biennale Internationale des Arts Naïfs d'Abidjan (Bina) du 26 avril au mai 20 prochain, le comité d'organisation a animé une conférence de presse à la rotonde des arts au Plateau.

Cette conférence co-animée par Augustin Kassi et Mimi Erol, respectivement directeur et commissaire général, visait non seulement à lancer cette 4e édition, mais aussi à préciser les opportunités qu'elle offrira à l'ensemble des artistes qui y participeront. Cette biennale servira donc de plate-forme aux artistes. Ce sera l'occasion pour eux, ''de se retrouver pour échanger et trouver des orientations nouvelles dans leur travail''. «Les potentialités existent, mais les difficultés sont diverses: manque d’espaces d’exposition spécifiques; absence des Naïfs aux grandes rencontres d’arts contemporains; manque de financement des initiatives mises en place par les artistes eux-mêmes», ont-ils expliqué.


Pour ce faire, les artistes, les amateurs d’art, les structures de promotion culturelle, collectivités et gouvernants, sont invités à œuvrer ensemble pour un meilleur avenir de nos spécificités et nos cultures plurielles. Des prix consacreront la reconnaissance et le mérite les jeunes participants. Cette biennale sera couronnée par trois prix à savoir, le Grand prix de la Biennale doté du prix Charles Bieth (500 000 FCFA), le prix de la créativité (500000 FCFA), le prix du jeune Espoir (500 000 FCFA). Ce salon accueillera les artistes de la sélection officielle. Ce sont plus d'une vingtaine d'artistes qui sont attendus à cette quatrième édition de la biennale dont 14 participants étrangers et sept Ivoiriens.


L’Art Naïf est un style d' art capital en Afrique. Plusieurs artistes formés dans des centres et écoles des Beaux-Arts le pratiquent avec beaucoup succès auprès de grands collectionneurs. Après la première édition qui a lieu en 1998, la biennale internationale des Arts a connu des fortunes diverses en raison de la crise qu'à connue le pays. Au point où elle n'a pu se tenir qu'en 2000 et en 2006. Cette quatrième édition annoncée prévue pour le mois d'avril consacrera le grand retour de ces rencontres culturelles selon le comité d'organisation.


Germain DJA K

Germain Dja K.
Voir ses articles