Après les ‘’poteaux’’ de Koffi Olomidé et Yabongo Lova au Palais : Grosse pression sur DJ Arafat

People
Publié le Source : Linfodrome
apres-les-poteaux-de-koffi-olomide-et-yabongo-lova-au-palais-grosse-pression-sur-dj-arafat Ph DR

La pression s’accentue de plus en plus sur DJ Arafat qui se produira en concert live le 29 décembre à l’Ivoire Golf Club. Même si ce spectacle ne se produira pas au même lieu que ceux de Koffi Olomidé et Yabongo Lova, qui ont d’ailleurs ‘’tapé poteau’’ ce week-end au Palais de la Culture de Treichville, Daïshikan sent toutefois une grosse pression surtout que ses fans, les ‘’Chinois’’ ne se bousculent pas trop pour prendre les tickets.

Le mois de décembre est certes le mois propice pour les spectacles mais la pluralité de concerts finit par desservir à la fois les promoteurs que les artistes. Pour cause, pour les seules dates du vendredi 21 et samedi 22 décembre, il y avait au Palais de la Culture de Treichville les concerts de Bailly Spinto, Koffi Olomidé, l’investiture du Bureau Exécutif de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), African Talents, Yabongo Lova puis dans d’autres communes d’Abidjan, les concerts de Wizkid, Festi-leaders…..

À lire cet article : Après avoir lâché DJ Arafat, Debordo Leekunfa désormais seul contre tous : Comment Daïshikan a réussi à faire le consensus autour de lui

Cette diversité de concerts et spectacles a eu pour conséquence de ne pas attirer du monde à ces différents endroits. Du coup, de grands noms déjà habitués aux grandes salles comme Koffi Olomidé et Yabongo Lova ont vu leurs fans ‘’boycotter’’ leurs concerts. Même si ces fiascos sont à mettre sous le coup de la précipitation et le manque de communication de masse, il est toutefois noter que la période festive de décembre avec son corollaire d’embouteillages et aussi de nombreux événements a pesé dans ces ‘’poteaux’’.

Lire aussi : Accusé d’avoir poignardé sa mère Tina Glamour : La riposte de DJ Arafat

Une situation qui n’épargne pas DJ Arafat. Lui qui a habitué ses fans à un concert les fins d’année ou le nouvel an. Aussi, le retrait de Debordo Leekunfa dudit concert a tout bouleversé. Contraignant le promoteur à changer de stratégie de communication. Le 29 décembre étant à l’approche des fêtes de fin d’année risque aussi de faire réfléchir par deux fois les ‘’Chinois’’ avant de chercher à se rendre à l’Ivoire Golf Club pour relever le défi de la mobilisation lancée par leur président.

Conscient des enjeux de ce spectacle, DJ Arafat a dû trouver des stratégies marketing en cassant les prix des tickets pour mobiliser le maximum de fans. « Je suis la progression des tickets, nous sommes déjà à 3088. Je suis fier de vous la ‘’Chine’’ et les fans du couper-décaler. Je vous donne trois jours pour être à 10 000 tickets vendus », avait dévoilé le président de la ‘’Chine’’ sur sa page Facebook.

À lire aussi cet article : Réconciliation DJ Arafat-Molare : Un gros deal de plusieurs millions passé

Comme on le voit, avec les ‘’poteaux’’ de Koffi Olomidé et Yabongo Lova au Palais de la Culture de Treichville, la pression monte très fort chez DJ Arafat qui tient à démontrer à Debordo Leekunfa qu’il a eu tort de le lâcher en si bon chemin. Aussi, tient-il à imprimer sa suprématie sur le couper-décaler. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.