Jimmy Danger au Premier ministre Hamed Bakayoko : « Les artistes ivoiriens sont en train de mourir à petit feu, réagissez ! »

People
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
jimmy-danger-au-premier-ministre-hamed-bakayoko-les-artistes-ivoiriens-sont-en-train-de-mourir-a-petit-feu-reagissez Ph DR

Le comédien Ibo Laurent alias Jimmy Danger a alerté dans une vidéo le Premier ministre Hamed Bakayoko sur la situation des artistes ivoiriens depuis le déclenchement de la crise sanitaire mondiale due à la maladie à coronavirus.  Une situation, décrit-il, très précaire pour laquelle il invite le Premier ministre à réagir très rapidement afin d’éviter le pire.  

Dans une courte vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Jimmy Danger a attiré l’attention du Premier ministre Hamed Bakayoko sur la situation des artistes ivoiriens. Une situation de précarité qui selon lui s’est empirée avec le coronavirus. Et pour lui, il urge que le Premier ministre se saisisse très rapidement de ce dossier pour mettre fin à la mort prématurée des artistes ivoiriens.

« Monsieur le Premier, l’ami des artistes, peut-être que vous ne le savez pas, les artistes de Côte d’Ivoire sont en train de mourir à petit feu, en tout cas la quasi-totalité, réagissez ! », a-t-il interpellé à l’entame de sa vidéo.   

Expliquant que depuis l’avènement de la pandémie en Côte d’Ivoire, les spectacles se faisant très rares, les artistes ont dû épuiser toutes leurs économies dans les charges domestiques. « Nous sommes entrain de mourir à petit feu depuis l’avènement de cette pandémie. Monsieur le Premier ministre, il n’y a pas de spectacle, rien du tout. Et cela fait plus de huit mois que le peu d’argent que nous avons sert à payer la maison, à soigner les enfants. Il n’y a plus rien dans les poches », a-t-il alarmé.    

Les conséquences de cette situation, à en croire, le comédien, plusieurs artistes sont malades. C’est pourquoi, exhorte-t-il au Premier ministre de réagir. « Monsieur le Premier ministre, réagissez parce que les artistes de Côte d’Ivoire sont entrain de s’éteindre. Voyez notre cas car ce qui se passe est très dangereux », a-t-il plaidé ajoutant qu’il est convaincu de la réaction du Premier ministre à la suite de sa vidéo.