Concours de Beauté : Kouassi Marlène-Kany élue Miss Côte d’Ivoire 2022 et succède à Olivia Yacé

Publié le Modifié le
concours-de-beaute-kouassi-marlene-kany-elue-miss-cote-d-ivoire-2022-et-succede-a-olivia-yace
People

Résultat Miss Côte d'Ivoire 2022.

La Miss Côte d’Ivoire 2022, se nomme Kouassi Marlène-Kany. Elle succède à Olivia Yacé, Miss Côte d’Ivoire 2021 qui lui a d'ailleurs cédée sa couronne sous les ovations du public.

l'unanimité 

Candidate n°2, la jeune étudiante en master 1 de Droit Privé a fait l'unanimité.

Naturellement belle, son sourire, sa prestance et aussi ses cheveux courts, ont été quelques facteurs déterminant pour son sacre. 

La Miss Côte d’Ivoire 2022, se nomme Kouassi Marlène-Kany

Interrogé sur la question de savoir l'impact du numérique sur la jeunesse, la nouvelle reine de beauté n'a pas tremblé face au micro. Elle a donné une réponse correcte en mettant en avant les métiers du digital comme une opportunité pour l'emploi des jeunes. Quand on sait que l'intellect joue un important rôle dans le choix des Miss, on peut dire que Marlène a réussi son challenge. 

Belle et intelligente, la Miss Aboisso 2022,  Mlle Kouassi Marlène (23 ans)  remporte cette 26e édition comme ses prédécesseurs  Laetitia N’Cho (1998), Rosine Dakoury  (2009) et Aïssata Dia (2013).

son projet social 

Cadette d’une famille de 7 enfants, sa participation au concours Miss Côte d’Ivoire a été impulsée par un besoin personnel de dépassement de soi. “Je suis plutôt fière de moi! Ce concours m’a permis de prendre confiance  en affrontant le public avec sérénité et conviction », affirme-t-elle. 
Son projet social est celui d’œuvrer pour la réinsertion des jeunes en décrochage scolaire. « Une cause sociale qui me permettra de créer un espace d’échange et de sensibilisation pour interpeller les jeunes sur l’importance de l’école », mentionne-t-elle. Avant d’ajouter : « Le concours Miss Côte d’Ivoire est pour moi, une aubaine qui permet à la jeune fille ivoirienne de se faire valoir tant physiquement qu’intellectuellement tout en défendant des causes nobles ».

Elle est encadré par la Candidate n° 6, Diakio Nassita, Miss Dimbokro, premier dauphine et la candidate n° 9, Gnapka Laurel, Miss San-pedro, 2e dauphine.