5e édition Tonkpi Nihidaley : la transformation et la consommation locale du café au cœur des réflexions

Publié le
5e-edition-tonkpi-nihidaley-la-transformation-et-la-consommation-locale-du-cafe-au-coeur-des-reflexions Lancement de l'édition 2022 de Tonpki Nihidaley
People

Les fils, cadres et populations de la région du Tonpki se sont donné rendez-vous du 7 au 11 décembre 2022 à Man dans le cadre de la 5e édition du Festival des arts et de la culture DAN-Tonpki Nihidaley.

En effet, le Tonpki Nihidaley a pour raison d’être la promotion de la cohésion sociale et de la culture Dan dans sa diversité.
Selon le prof Lou Mahieu Bamba, commissaire général, du Festival, des arts et de la culture Dan, a indiqué ce festival est la volonté de réaliser pour le peuple Dan.

« La Côte d’Ivoire produit le Robusta et l’innovation de cette formation est au niveau de la transformation et du traitement par la voie humide pour avoir une plus-value au café de Côte d’Ivoire>>

les conditions de leur vivre-ensemble, harmonieux à travers trois objectifs assignés au festival, à savoir : faire de la culture un fondement du développement durable et intégral de la région Tonkpi ; faire de la culture un creuset de rassemblement des fils et filles du Tonkpi pour relever le défi de la cohésion sociale et de la paix ; faire de la culture un instrument de prise de conscience pour relever le défi de la mondialisation où chaque peuple est appelé à aller à la rencontre des autres, tout en restant lui-même.

A propos de la 2e édition 

Pour l’édition 2022, c’est autour du thème « culture et religion », à travers ce thème, le commissaire général invite les participants, notamment les représentants de confessions religieuses, les croyants de tout bord à réfléchir sur l'apport des religions à la promotion de nos cultures traditionnelles », a indiqué le Prof Lou Bamba.

La cérémonie d’ouverture s’est tenue, en présence du Président du Conseil Régional du Tonkpi, le Ministre Albert Mabri TOIKEUSSE, du Ministre Gouverneur du District des Montagnes, Dr. Albert Flindé et d’une forte délégation du Maroc.


Le Conseil du Café-Cacao, accompagné les artisans chocolatiers et torréfacteurs, tient à cette occasion un stand pour promouvoir la consommation locale du café du terroir, notamment, le café Tonpki et du chocolat de Côte d’Ivoire, à travers des séances de dégustations et une communication institutionnelle pour présenter les projets en cours et expliquer les programmes mis en œuvre par le Conseil du Café-Cacao.

innovations

M.Konan Sylvain, ingénieur chimiste contrôle qualité au service promotion relation publique à la direction de la communication et de système d’information du conseil café cacao représentant, le DG du Conseil café cacao M. Koné Brahima Yves, a insisté sur la transformation locale du café.


« La Côte d’Ivoire produit le Robusta et l’innovation de cette formation est au niveau de la transformation et du traitement par la voie humide pour avoir une plus-value au café de Côte d’Ivoire puis la consommation qui a des vêtus dont la vêtue thérapeutique », a t-il- indiqué.

Par ailleurs, il faut noter que la région du Tonpki est l’une des régions de Côte d’Ivoire qui produit du café de haute qualité.