Samedi à Daoukro: Bédié a échangé avec Gnamien Konan et Anzoumana Moutayé

Publié le Modifié le
samedi-a-daoukro-bedie-a-echange-avec-gnamien-konan-et-anzoumana-moutaye Bédié a reçu Gnamien Konan et Anzoumana Moutayé. (Photo d'archives)
Politique

Le président de l'Union pour la Côte d’Ivoire (Upci), Gnamien Konan a échangé, samedi 19 avril 2015, avec Henri Konan Bédié, président du Pdci et du Rhdp.

Un texte reçu de la Conseillère en communication du président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) précise que le leader de l'Upci est allé réaffirmer sa volonté de contribuer à la victoire d'Alassane Ouattara à la présidentielle de 2015. « Nous avons rencontré le président du Pdci Rda et président du Rhdp. Vous savez que le Rhdp a un agenda qui s’accélère pour ce que vous savez, car les élections présidentielles approchent. Donc, il est important pour nous qui faisons partie du Rhdp, de venir voir le président Bédié, pour discuter de certaines questions, mais surtout pour prendre des conseils. Il nous a reçus », a déclaré Gnamien Konan à sa sortie d'audience. « Ce qui ressort de cette audience, c’est le renforcement, pour ne pas dire l’encrage définitif de l’Upci au Rhdp. Nous ne sommes pas un parti fondateur du Rhdp, mais quand on a fini de discuter, quand on a fini de rencontrer le président Bédié, on se rend compte que le Rhdp a besoin de l’Upci et l’Upci du Rhdp. Notre contribution à la campagne est une question de détermination (…). Nous sommes déterminés à convaincre les Ivoiriens, l’Upci a l’avantage d’être au gouvernement du président Ouattara. Nous avons beaucoup de choses à dire aux Ivoiriens », a évoqué le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Ce même samedi, l'ex-chef de l’État ivoirien a reçu Anzoumana Moutayé. C'est lui qu'un groupe de militants du Mouvement des Forces d’Avenir (Mfa) a porté à la tête de ce parti, le dimanche 12 avril 2015. Une désignation contestée par Anaky Kobena qui continue de se réclamer président du Mfa. L'ex-ministre de la Culture, Anzoumana Moutayé est donc allé se présenter à M. Bédié. « Vous savez que le dimanche 12 avril, le Mfa a eu son congrès extraordinaire. Au cours de ce congrès, il y a eu un nouveau président qui a été élu en ma personne. Il fallait donc venir ici à Daoukro, pour rencontrer le président Bédié, afin de lui présenter d’abord le nouveau président du Mfa que je suis, mais aussi prendre des conseils auprès de lui, puisque nous sommes tous dans l’alliance du Rhdp. En plus du fait qu’il fallait venir ici, pour rendre compte au président Bédié de ce qui se passe au sein du Mfa, nous sommes venus lui dire que nous soutenons l’Appel de Daoukro et la candidature du président Alassane Ouattara. Nous sommes inscrits dans des commissions qui ont été mises en place pour l’investiture du président Ouattara », a affirmé Anzoumana Moutayé. Notre source de préciser que cette rencontre a été très appréciée par le leader du « vieux » parti, qui a tenu à signifier à son hôte qu’il fait partie de l’équipe du Rhdp. Henri Konan Bédié aurait ajouté qu’il est content que le conflit au sein du Mfa ait été réglé.

SYLLA Arouna

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites