Détenu à la prison de Toumodi: Sébastien Dano Djédjé évacué à l’Institut de cardiologie d’Abidjan

Publié le
detenu-a-la-prison-de-toumodi-sebastien-dano-djedje-evacue-a-l-institut-de-cardiologie-d-abidjan L’ex-ministre de la Réconciliation nationale reçoit des traitements dans la capitale économique. (Photo d'archives)
Politique

La nouvelle de l’évacuation du professeur Sébastien Dano Djédjé à l'Institut de cardiologie d'Abidjan a été largement relayée ce week-end par les sites d’information en ligne. Elle nous a été confirmée, hier dimanche, par un proche de Dano Djédjé qui indique que l’ex-ministre, détenu à la prison de Toumodi, a été transféré samedi sur Abidjan, suite à une poussée de tension.

Sa tension se serait élevée au delà de 20, croit savoir la source. Les premiers traitements reçus, la tension de Sébastien Dano Djédjé retomberait progressivement, ajoute la source qui précise que seule son épouse est habilitée à lui rendre visite à l’Institut de cardiologie. «Il est arrivé de son lieu de détention amaigri et affaibli », apprend encore la source.

Le professeur de pharmacie, ancien ministre de la Réconciliation nationale, fait partie d’un trio de responsables du Front populaire ivoirien arrêtés, début mai dernier, suite à un Congrès contesté de ce parti à Mama, dans la région de Gagnoa. Les deux autres responsables arrêtés sont Hubert Oulaye, président du comité de contrôle du Fpi et Koua Justin, ex-chef des jeunes du Fpi.

Hubert Oulaye a été inculpé pour complicité d’assassinat contre des soldats de l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), en 2012. Sébastien Dano Djédjé et Koua Justin sont visés par plusieurs chefs d’accusation : trouble à l’ordre public, discrédit sur une décision de justice, violences et voie de fait, rébellion…

Tandis que Dano Djédjé avait été transféré à la prison de Toumodi, Hubert Oulaye a été conduit à la maison d’arrêt et de correction de Dabou, près d’Abidjan, quand Koua Justin a été écroué au camp pénal de Bouaké, dans le centre du pays. Les conditions de détention de ces personnalités ont souvent été décriées par leurs proches.

Kisselminan COULIBALY

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites