Funérailles traditionnelles de l’ex-Premier ministre : Ce que Nialé Kaba dit d’Amadou Gon Coulibaly

Politique
Publié le Source : Linfodrome
funerailles-traditionnelles-de-l-ex-premier-ministre-ce-que-niale-kaba-dit-d-amadou-gon-coulibaly La ministre Nialé Kaba et le ministre Adjoumani aux obsèques d'Amadou Gon Coulibaly. (Ph: DR)

Au nom du roi des Bron et de celui de Bouna, les populations du Zanzan ont effectué en grand nombre le déplacement à Korhogo lors des obsèques traditionnelles de l’ex-Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le samedi 10 avril 2021.

Les filles et fils des régions du Bounkani et du Gontougo ont traduit leurs hommages à celui-là même qu’ils considèrent comme un fils du Zanzan, au vu des actions de développement réalisées par ce dernier dans leurs localités respectives.

La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba a saisi l’occasion de cette cérémonie à Amadou Gon Coulibaly pour dévoiler quelques unes de ses actions de développement dans le Zanzan. Nialé Kaba a affirmé que de grosses infrastructures ont été réalisées dans le Zanzan, grâce à Amadou Gon. « La circulation est devenue plus fluide et nos paysans peuvent envoyer leurs produits sur les marchés. Les infrastructures socio-économiques, que sont l'eau, l'électricité, nos centres de santés ont eu un nouveau visage. La mortalité maternelle et infantile a fortement baissé », a égrené la ministre Nialé Kaba. Autant d’actions qui justifient, selon la ministre du Plan et du Développement, le déplacement « massif » de guides religieux, chefs traditionnels et populations du Zanzan aux obsèques de l’ex-Premier ministre. « Nous les ministres de la région, on ne pouvait pas non plus être absents. On a tenu, personnellement, à conduire cette délégation qui traduit toute la fraternité dont nous a accompagné l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly », a mentionné Nialé Kaba. 

Il faut noter que la délégation composée de chefs traditionnels et coutumiers, de guides religieux, d’élus et cadres des deux régions, est venue avec plusieurs danses. Entre autres, le Bouri de Bouna, le Lossinaga de Doropo et l'Animognam Atwi Tombé.

Les funérailles traditionnelles d'Amadou Gon Coulibaly se sont déroulées du 31 mars au 11 avril 2021, et ont été marquées par des veillées et processions d'initiés des bois sacrés, des danses traditionnelles, des cérémonies rituelles, etc.

Ces obsèques qui ont duré 10 jours, feront de l'ex-Premier ministre ivoirien un ancêtre selon la tradition du Poro. 

La délégation du district du Zanzan composé des régions du Bounkani et du Gontougo était conduite par le ministre d'État Kouassi Adjoumani Kobenan et la ministre Kaba Nialé. Le porte-parole de la délégation, Nanan Adouma Kouadio Ta a indiqué que le but de leur présence était aussi de pleurer Amadou Gon Coulibaly qui est leur allié.

Irène BATH (Avec sercom)