Premier Conseil des ministres de l’année 2022 : Des ministres brillent par leur absence, Ouattara se prononce sur leur cas

Publié le
premier-conseil-des-ministres-de-l-annee-2022-des-ministres-brillent-par-leur-absence-ouattara-se-prononce-sur-leur-cas Le président Alassane Ouattara lors du premier conseil des ministres de l'année 2022
Politique

Le premier conseil des Ministres de l’année 2022 s’est tenu ce 5 janvier 2022 au palais de l’Eléphant (palais présidentiel de Côte d’Ivoire) en présence du chef de l’Etat Alassane Ouattara. Plusieurs ministres n’ont pas répondu à l’appel.

Selon Soir Info qui livre l’information, au moins huit (8) ministres du gouvernement Patrick Achi n’ont pas assisté au conseil des ministres de ce 5 janvier 2022.

Les absents

Parmi eux, on peut citer le ministre de la Communication, des médias et de la francophonie, Amadou Coulibaly qui est d’ailleurs le porte-parole du gouvernement, le ministre des sports et du développement de l’économie sportive Danho Paulin Claude, maire de la commune d’Attecoubé, le ministre de la promotion de la bonne gouvernance, du renforcement des capacités et de la lutte, le juge Epiphane Zoro Ballo Bi et bien d’autres encore.

Pour l’heure, l’on ignore les motifs réels de leur absence au palais de l’Eléphant. Toutefois, il convient d’ajouter qu’avant d’avoir accès au palais de l’Eléphant, les ministres, les hommes de médias et tous les autres participants ont été soumis à un test de Covid-19.

Seules les personnes déclarées négatives ont pu assister à ce premier conseil des ministres

Les personnalités n'ayant pas pu prouver qu'elles sont négatives ont été bloquées à l'entrée de la salle du Conseil des ministres. 

Ouattara se prononce sur l'absence de ces ministres

Cette situation n’a pas échappé au président Alassane Ouattara qui a tenu à se prononcer sur l’absence de ces ministres. « Je crois qu’il y a certaines absences qui sont liées à cela. Nous avons également dû reporter la cérémonie d’échange de vœux, en raison du nombre exponentiel de la pandémie» a clarifié le chef de l’Etat.



Elvis GOUZA