Amélioration des politiques publiques en Côte d'Ivoire : Le Cndh éclaire sur l’utilité de la société civile

Publié le Modifié le
amelioration-des-politiques-publiques-en-cote-d-ivoire-le-cndh-eclaire-sur-l-utilite-de-la-societe-civile Le rôle et l’utilité de la société civile ont été clarifiés.
Politique

Le Conseil national des droits de l’Homme (Cndh) a fait des éclairages sur l’utilité de la société civile dans l’amélioration des politiques publiques en Côte d’Ivoire.

Konan Guy François était le représentant du Conseil national des droits de l’Homme (Cndh) à l’ouverture d’un atelier de formation des organisations membres du Forum de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest section Côte d’Ivoire (Foscao-Ci).

Rôle et utilité de la société civile

Le vendredi 28 janvier 2022 à Abidjan-Abobo Plateau Dokui, le représentant du Cndh a clarifié le rôle et l’utilité de la société civile. Il a parlé au nom de Namizata Sangaré, présidente du Cndh.

Konan Guy François a indiqué que la société civile a un rôle à jouer, notamment au niveau de la politique publique nationale. "La société civile concourt à fournir des données pour la programmation des politiques nationales. La société civile a également un rôle à jouer au niveau du suivi de la mise en œuvre des politiques et de la réalisation des droits de l'Homme", a-t-il déclaré.

Mise en œuvre des droits de l'Homme

Le représentant du Cndh a ajouté que la société civile est utile pour le reportage en ce qui concerne la mise en œuvre des droits de l'Homme. Il a insisté sur le caractère indispensable de la société civile en Côte d'Ivoire.

 

Le représentant du Cndh a fait comprendre la nécessité de cette société civile. "Le rôle de la société civile est central dans le développement, dans la mise en œuvre de la politique publique", a souligné Konan Guy François.

"Le Cndh a mis en place des thématiques pour interagir avec la société civile"

Selon son représentant du jour, le Cndh a mis en place plusieurs mécanismes thématiques à travers lesquels elle interagit avec la société civile. Konan Guy François a précisé que l'objectif est de permettre qu'ensemble, ils puissent faire le suivi de la politique publique de la Côte d'Ivoire.

Pour rappel, cet atelier de formation a permis à 25 organisations membres du Foscao-Ci d'être outillées pour leur meilleure implication dans les politiques publiques. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre du projet "Liane 2" soutenu par l’Union européenne (Ue).

Eddy BIBI

Vidéo