Après le Tchad, le Togo se lance dans le concours de jeune génération au gouvernement....


15/10/2020
Après le Tchad, le Togo se lance dans le concours de jeune génération au gouvernement....

Quelle réflexion sur cette tendance « jeune génération » à intégrer à différents niveaux de décisions.

À 29 ans, Mlle Mila Aziablé, vient d'être nommé comme ministre de l'Énergie et des Mines (ministre délégué auprès du premier ministre) dans le gouvernement Togolais, et cet après la nomination de deux jeunes de la même tranche d'âge dans le gouvernement Tchadien.

Une tête bien pleine... major de promotion, école des mines de Paris, sciences po...

Le problème n'est pas de redéfinir le terme "jeune génération " en passant de 60 ans à 30 ans... mais il faut noter les trois suivants:

1. Que les postes ministériels ne soient pas des carrières... mais des termes de 2 ans où le maximum de personnes ont la chance d'exercer...

2. Que la gouvernance soit incluse et la transparence;

3. Que la confiance en cette jeune génération se RE-connecte aux postes stratégiques (primature...),

Se reconnecter car on l'avait fait aux indépendances (Sekou Touré, Omar Bongo, Kadhafi....) où la plupart des présidents étaient 30-40 ans... avant qu'ils ne se transforment en de vieux dictateurs...

 

Samuel MATHEY

Samuel MATHEY

|

  • SOURCE: Linfodrome