Côte d'Ivoire : Une médiation internationale engagée pour Gbagbo ; Ouattara, c'est bouclé ; un gros défi lancé à Bédié 


22/07/2020
Côte d'Ivoire : Une médiation internationale engagée pour Gbagbo ; Ouattara, c'est bouclé ; un gros défi lancé à Bédié 
Des initiatives sont entreprise pour négocier le retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire.

La présidentielle d'octobre prochain et le retour au bercail de Laurent Gbagbo polarisent l'attention en Côte d'Ivoire. En témoigne l'abondance des articles que proposent les tabloïds, ce mercredi 22 juillet 2020.

« Retour en Côte d'Ivoire : Une médiation internationale engagée pour Gbagbo », fait savoir L'inter. Reprenant un papier de Africa Intelligence, ce quotidien ivoirien apprend que plusieurs proches conseillers de Laurent Gbagbo ont pris langue avec le président du Niger Mahamadou Issoufou, l'Union africaine et la fondation Thabo Mbéki pour tenter de négocier un retour au pays de l'ancien président ivoirien. Vu que la demande formulée par la Cour pénale internationale (CPI), en date du 10 juin 2020 n'a pas encore été officiellement réceptionnée par Abidjan.

« Candidature à la présidentielle : Ouattara, c'est bouclé ! », fait savoir Le Matin. Selon ce confrère, Alassane Ouattara, sauf cataclysme, devrait faire son come-back dans la compétition électorale d'octobre prochain. « Plusieurs raisons, pense-t-on, dans les rangs de ses partisans, participent à une révision de son ambition de passer la main à une nouvelle génération. Et, le décès subit du candidat du Rhdp et ses conséquences politico- affectives ne sont pas les moindres causes de ce revirement », explique Le Matin.

Sur le même sujet, Le Nouveau Réveil émet un son discordant. « Un cadre du Rhdp met les pieds dans le plat : Non, la base ne réclame pas un 3è mandat de Ouattara », barre-t-il sa Une. Le journal publie sur deux pages, une interview qu'il a accordée à Yéoué Glarou, cadre du Rhdp du Guemon (ouest de la Côte d'Ivoire).

Pour sa part, Soir Info souligne que « Le Rhdp déterminé, lance un gros défi à Bédié ». Pour ce journal indépendant, les propos tenus par le Directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Adama Bictogo, en vue de justifier la candidature d'Alassane Ouattara à la présidentielle de 2020 sonne au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) comme une bravade contre son leader, Henri Konan Bédié. « Sur Radio France internationale (Rfi), Adama Bictogo, se prononçant en faveur d'une nouvelle candidature d'Alassane Ouattara en vue de la présidentielle d'octobre 2020, a indiqué que Henri Konan Bédié serait, pour son candidat, une proie facile. Un adversaire qu'Alassanbe Ouattara, selon lui, va mettre KO lors du combat, au premier tour », souligne Soir Info.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome