Côte d’Ivoire :Ouattara renforce les moyens de l’armée ; Macron inquiet ; Johnny Patcheko incendie Gbagbo


09/09/2020
Côte d’Ivoire :Ouattara renforce les moyens de l’armée ; Macron inquiet ; Johnny Patcheko incendie Gbagbo
Ouattara renforce les capacités de l’armée et la gendarmerie. (Ph: Archives)

L’actualité politique se taille la part du lion, ce mercredi 9 septembre 2020, au regard de la Une des tabloïds ivoiriens.

« Sécurisation du territoire national : Ouattara renforce les moyens de l’armée et de l gendarmerie » fait savoir Le Matin. Qui rapporte que le gouvernement a procédé, le mardi 8 septembre 2020, au renforcement de la capacité de réaction des militaires et gendarmes. Ce sont 60 véhicules de type 4x4 d’un coût de 1.5 milliard de francs Cfa. « Avec ce matériel roulant, c’est plus d’efficacité pour les forces de gendarmerie et plus d’engagement des forces armées sur les différents fronts qui sont aujourd’hui des défis pour nous », a souligné Hamed Bakayoko, Premier Ministre.

« Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Macron inquiet, Ouattara optimiste », titre le journal indépendant Soir Info. Selon ce confrère, alors que le chef de l’État ivoirien se dit confiant et optimiste quant à la situation préélectorale, Emmanuel Macron, qui l’a reçu à déjeuner à l’Élysée, le 4 septembre 2020, voit plutôt, lui, des comètes de flammes s’abattre sur le Côte d’Ivoire, à l’issue du prochain scrutin.

Pour sa part, Le Mandat note que de retour d’exil, Johnny Patcheko incendie Gbagbo. «Johnny Patcheko a d’abord demandé pardon aux dirigeants actuels du pays qu’il a heurté, dans un passé récent, par ses propos sur les réseaux sociaux. Face aux journalistes, celui-ci a donné les raisons pour lesquelles il s’est éloigné des pro-Gbagbo pour se rapprocher de la majorité présidentielle. (…) D’abord nous avons appris que Gbagbo a financé la campagne de Jacques Chirac en France. Ensuite son gendre Stéphane Kipré et l’avocat de Mme Gbagbo ont intenté un procès contre moi. Mon seul tort c’est d’avoir soutenu Affi N’guessan qui dirige la branche légale du Fpi », a-t-il justifié.

Terminons ce tour dans les kiosques à journaux par la visite d’État qu’entame le président Alassane Ouattara dans la région du Moronou, ce mercredi.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2