Côte d’Ivoire : Le Rhdp met l’opposition en garde ; les Ambassades se barricadent à Abidjan ; fortes pressions sur Ouattara

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
cote-d-ivoire-le-rhdp-met-l-opposition-en-garde-les-ambassades-se-barricadent-a-abidjan-fortes-pressions-sur-ouattara L’opposition ivoirienne donne du fil à retordre à Alassane Ouattara (ici).

Le bras de fer entre opposition et parti au pouvoir en Côte d’Ivoire ne faiblit pas, bien au contraire, comme en témoignent les titres qui font la Une de la presse ce mercredi 23 septembre 2020.

« Le Rhdp met l’opposition en garde contre les menaces et les injures : « la récréation est terminée », barre à sa Une Le Patriote. Qui rapporte que le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) s’est réuni au palais des congrès du Sofitel hôtel Ivoire, à Cocody pour analyser la situation socio-politique. « C’est peu de dire que le parti au pouvoir est monté au créneau pour sonner la fin de la récréation suite aux dernières évolution de l’actualité politique. En effet, face au mot d’ordre de l’opposition, conduite par Henri Konan Bédié, appelant à une désobéissance civile et la menace de l’ex-président de l’Assemblée nationale sur la tenue de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, le Rhdp a décidé de ne plus tolérer les attaques de l’opposition radicale contre son candidat, Alassane Ouattara », fait savoir Le Patriote.

Pour sa part, Le Temps souligne que du fait des « tensions sociales créées par le 3è mandat : les Ambassades se barricades à Abidjan ». Selon ce confrère, a quelques semaines de la présidentielle du 31 octobre 2020, en Côte d’Ivoire, l’inquiétude gagne les uns et les autres. « Face à cette situation, selon les informations en notre possession, les Ambassades accréditées en Côte d’OIvoire ont décidé de prendre des dispositions sécuritaires. Elles ont peur de la déflagration de la situation. Elles ont encore en mémoire les effets collatéraux de la crise post électorale de 2010 », soutient Le Temps.

« Situation politique et présidentielle en Côte d’Ivoire : fortes pressions sur Ouattara », titre Soir Info. Ce journal indépendant note que de fortes pression politiques en interne et diplomatiques, qui fusent de partout, s’exercent en ce moment sur Alassane Ouattara. «l’échéance électorale de 2020 en Côte d’Ivoire donne de réels motifs d’inquiétudes, tant à des Ivoiriens qu’à la communauté internationale. Au point que l’Organisation des nationas unies (Onu), l’Union africaine (Ua) sont montées au créneau, pour prévenir et désamorcer une crise post-électorale qui se profile à l’horizon », fait observer ce quotidien préféré des Ivoiriens.

Achevons ce tour dans les kiosques à journaux avec la visite d’État qu’effectue le chef de l’État, Alasane Ouattara, à compter de ce mercredi, dans la région de la Marahoué. « Le chef de l’exécutif débute aujourd’hui sa 31è visite d’État dans cette circonscription administrative composée des département de Bouaflé, Sinfra et Zuenoula », fait savoir Fraternité Matin.

Jonas BAIKEH