La Côte d’Ivoire plongée dans le noir, Jean Bonin démissionne, ce qui se prépare pour le retour de Gbagbo

Revue de presse
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
la-cote-d-ivoire-plongee-dans-le-noir-jean-bonin-demissionne-ce-qui-se-prepare-pour-le-retour-de-gbagbo

Les médias ivoiriens s’appesantissent, ce jeudi 6 mai 2021, sur les coupures intempestives de l’électricité et la démission du vice-président du FPI, Jean Bonin Kouadio, ainsi que les préparatifs pour le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire.

« Production d’électricité en Côte d’Ivoire : Les barrages hydroélectriques en panne sèche », barre à sa Une L’Inter. Le confrère nous apprend que « la Côte d’Ivoire vit depuis près d’un mois, des difficultés liées à la production électrique, occasionnant des coupures intempestives du courant électrique aussi bien au niveau des ménages que des industries ». A en croire L’Inter qui a fait un reportage sur le barrage d’Ayamé 1, « l’une des raisons, la baisse généralisée du niveau des eaux, en ce qui concerne la production hydroélectrique ».

Pour sa part, Le Nouveau Réveil est plus pessimiste en ce qui concerne les « Coupures intempestives d’électricité », et fait savoir que « Des jours plus sombres s’annoncent ! », non sans ajouter que « Le régime RHDP n’a plus de solution ». Selon le confrère, « Depuis le mois d’avril, la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) n’arrive pas à assurer aux Ivoiriens une continuité de fourniture de l’électricité ». Il nous informe que « Alors que tout le monde espère un règlement rapide de cette situation, force est de reconnaitre que l’on s’achemine plutôt vers des jours plus sombres avec ces interruptions de courant…Pas de courant, pas de travail donc, pas de divertissements encore moins de repos bien mérité ».

Pendant ce temps, des individus publient sur les réseaux sociaux « un calendrier du délestage ». Le confrère L’Expression nous apprend qu’il s’agit d’« Un fakenews selon la CIE ». « …des informations relatives à un calendrier de délestage se répandent comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Des informations jugées fausses par Dominique Kalif, directeur de la communication externe et de la marque à la CIE ».

A côté des coupures intempestives d’électricité, une autre crise a éclaté au Front populaire ivoirien (FPI), avec la démission de Jean Bonin. « Front populaire ivoirien : Le vice-président Jean Bonin a démissionné, hier », annonce Le Jour Plus qui donne « Les raisons » de cette démission. Selon le confrère, l’homme aurait démissionné pour des raisons de convenances personnelles.

Sur le même sujet Le Mandat nous informe que « Jean Bonin abandonne Affi N’guessan » et donne « Sa nouvelle destination ». A en croire le confrère qui a joint le dirigeant démissionnaire, « L’ancien vice-président du FPI part, mais ne restera pas les bras croisés. Il compte s’occuper désormais de ses propres affaires » : ‘’J’ai un mouvement qui s’appelle FIER (Fraternité ivoirienne républicaine). Je vais me consacrer à mes affaires’’, rapporte le confrère.

Le troisième sujet qui revient dans la plupart des médias ivoiriens est relatif aux préparatifs du retour de Laurent Gbagbo. Selon Le Temps, « Le FPI et le PDCI-RDA bouclent tout ». Le confrère parle de « Ce qui s’est passé, hier, au siège du PDCI » et nous informe que « L’UDPCI va désigner des cadres ».

Le Nouveau Réveil abonde dans le même sens. « Préparatifs de l’accueil de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire : Le PDCI-RDA et le FPI passent à la vitesse supérieure ». Selon le confrère, Guikahué nous apprend que « Le PDCI-RDA mobilisera » à l’occasion de cet accueil.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.