Reforme de la PSP, appui financier à la Santé,...: L’ambassadeur de France chez le ministre Thérèse Yoman


07/05/2012
Le ministre de la santé avec SEM George Serre
Le ministre de la Santé et de la Lutte contre le SIDA, le Pr Thérèse N’dri Yoman, a reçu hier lundi, dans une audience qui a duré 1H à son cabinet, SEM Georges Serre, le nouvel Ambassadeur de France dans notre pays.

Cette rencontre a permis aux deux personnalités de plancher sur la reprise de collaboration entre la France et le gouvernement ivoirien à travers le Ministère de la Santé et de la Lutte contre le SIDA. SEM Georges Serre a dit sa joie d’être venu rencontrer le premier responsable de la santé en Côte d'Ivoire. Pour lui donc, la santé est un bon sujet sur lequel son pays, la France, et les autorités ivoiriennes devraient accorder leurs violons.

Il a ainsi, exprimé au Pr N'dri Yoman la volonté de son pays de reprendre la collaboration avec les autorités ivoiriennes. «Globalement, avec le système de l’OMD, il y a eu de meilleurs résultats dans le domaine de la santé», a fait savoir le diplomate français qui n’a pas passé sous silence la mission effectuée par l’Agence Française de Développement (AFD) concernant le système sanitaire ivoirien. Mme le ministre de la Santé et de la Lutte contre le SIDA a exprimé sa joie de recevoir dans ses locaux l'ambassadeur français.

Pour elle, la Côte d’Ivoire a toujours bénéficié du soutien et de l’appui financier de la France. «La France nous a toujours soutenu dans le domaine de la santé, même si la crise postélectorale est venue contrecarrer tous les efforts consentis. Nous avons d’énormes besoins et nous comptons sur l’hexagone pour nous appuyer tant au niveau technique que financier», a soutenu Mme Thérèse Yoman.

A propos du document rédigé par l’AFD relativement au système sanitaire, ivoirien, Mme le ministre y a exprimé son adhésion totale et sollicité l’appui de la France pour la reforme de la Pharmacie de la Santé Publique (PSP). Pour le 1er responsable de la santé, la PSP doit avoir son autonomie pour fonctionner véritablement comme un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC). Le Pr Yoman a, par la suite, indiqué que sa seconde priorité demeure la mortalité maternelle. A ce propos, elle a souhaité que les femmes soient internées dans les hôpitaux 48H après leur accouchement.

Par ailleurs, Mme le ministre a exprimé à son hôte du jour, sa volonté de contribuer à l’éradication du VIH/SIDA. Pour cela, elle a sollicité l’aide de la France pour éviter la rupture des antirétroviraux. Mme le ministre de la Santé et de la Lutte contre le SIDA a souhaité bénéficier d’une assistance technique de la France dans le domaine de la recherche. C’est sur cette note que SEM Georges Serre a pris congé du 1er responsable ivoirien de la santé, tout en promettant que la France sera toujours aux côtés de la Côte d’Ivoire.

JMK

JMK Ahoussou

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome