Coronavirus/ SEM Wan Li, Ambassadeur de la Chine se prononce : « Ce qui est plus horrible, ce sont les rumeurs et la panique »


12/02/2020
Coronavirus/ SEM Wan Li, Ambassadeur de la Chine se prononce : « Ce qui est plus horrible, ce sont les rumeurs et la panique »
SEM WAN Li, Ambassadeur de la Chine remercie la Côte d'Ivoire pour son soutien face au coronavirus

Lors d’une cérémonie de remise de don de matériel d’équipement sanitaire d’une valeur de 180 millions de francs cfa à la Côte d’Ivoire, : SEM WAN Li, Ambassadeur de la Chine en a profité pour se prononcer sur la maladie du coronavirus qui sévit dans son pays.

Déclaré urgence de santé mondiale, le coronavirus baptisé « 2019-nCoV », ne cesse d’accroître le nombre de ses victimes. Après la Chine où sévit cette maladie, plusieurs pays ont été aussi touchés, ce qui a augmenté davantage l’inquiétude des populations dans le monde. Face à ce qui se vit particulièrement dans son pays, SEM WAN Li, Ambassadeur de la Chine en Côte d’Ivoire a rassuré la population ivoirienne. C’était lors d’une cérémonie officielle tenue, le mardi 11 février 2020 à Abidjan.

Rappelant les efforts fournis par le gouvernement chinois, SEM WAN Li a indiqué que depuis l’explosion de l’épidémie, un mécanisme national a été mis en place. Également les ressources de tout le pays ont été rassemblées pour combattre l’épidémie, en prenant les mesures les plus strictes et les plus radicales, y compris la mise en confinement de l’épicentre de l’épidémie, la ville de Wuhan. À en croire l’Ambassadeur, ces efforts sont en train de porter de bons fruits. Car depuis le 04 février, le nombre cumulé des cas suspects a commencé à diminuer… « Nous sommes convaincus de pouvoir gagner cette bataille contre l’épidémie, pour défendre la vie et la santé du peuple chinois, et contribuer à la sécurité de la santé et de l’hygiène publiques mondiales », a-t-il déclaré.

Comprenant toutefois l’inquiétude des pays quant au risque de propagation de l’épidémie, SEM WAN Li, s'est référé aux déclarations du Directeur général de l’Oms, M.Tedros: « Ce n’est pas le moment de la peur, ce n’est pas le moment de la panique. C’est le moment de prendre des mesures rationnelles et fondées sur des preuves », a-t-il repris. Poursuivant ses propos, il a soutenu que le plus horrible, ce sont les rumeurs et la panique. « Certes, le virus est horrible. Mais ce qui est plus horrible, ce sont les rumeurs et la panique » a-t-il dit.

Notons qu’à cette occasion, SEM WAN Li, a réitéré sa gratitude envers le gouvernement ivoirien pour son soutien et sa solidarité face à l’épidémie du coronavirus.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome