Covid-19/ Continuité de la sensibilisation des populations: Les journalistes Scientifiques instruits et mis en mission


21/09/2020
Covid-19/ Continuité de la sensibilisation des populations: Les journalistes Scientifiques instruits et mis en mission
Les journalistes du réseau "Média pour la Science et le Développement (MSD)" ont pris part à un atelier de renforcement des capacités sur la Covid-19

Le projet « Breakthrough Action » financé par l’Usaid a mandaté les journalistes scientifiques de Côte d’Ivoire à poursuivre la sensibilisation des populations ivoiriennes face à la pandémie à coronavirus qui continue de faire des victimes en Côte d’Ivoire et dans le monde. Pour mener à bien cette mission, ces journalistes, membres du Média Pour la Science et le Développement (MSD) ont été instruits, le vendredi 18 septembre 2020 à Abidjan-Cocody.


A la date du lundi 14 septembre 2020, la Côte d’Ivoire enregistrait cent vingt (120) décès et dix-huit mille neuf cent quatre-vingt sept (18 987) cas confirmés suite à la pandémie à coronavirus. Un chiffre qui démontre l’efficacité de la Côte d’Ivoire en matière de prise en charge de ladite pandémie contrairement à d’autres pays africains tels que : le Nigeria 1082 décès et 56 256 cas confirmés ; le Cameroun 415 décès et 20 228 cas confirmés…Instruisant les journalistes scientifiques sur les questions de cette maladie mortelle, Dr Baudouin Narcisse, Consultant Covid-19 à l’Oms Côte d’Ivoire a indiqué qu’il était important pour les populations ivoiriennes de toujours respecter les mesures barrières, afin d’empêcher les chiffres de grimper comme c’est le cas dans plusieurs pays de l’Afrique.

Pour réussir à bouter hors des frontières ivoiriennes cette pandémie, le conseiller technique de Breakthrough Action, William Bénié a au nom de la Directrice pays mmeDiarraCamara invité les journalistes spécialistes des questions de santé, et de développement à diffuser des messages visant à réduire le réseau de transmission de la Covid-19. « Vos messages doivent porter sur la prévention, les mesures barrières et la lutte contre les fakes news », a-t-il soutenu. Avant de déplorer qu’il y a un relâchement de la part des populations ivoiriennes alors que la pandémie existe toujours.

A la tête du réseau, le président du Média pour la Science et le Développement (MSD), Traoré Mamadou a pour sa part rappelé la responsabilité du journaliste scientifique dans cette crise sanitaire qui menace les vies humaines. Pour lui, il est nécessaire que les journalistes se réfèrent aux scientifiques (chercheurs, médecins…) afin d'éclairer au mieux tout le monde sur cette pandémie.

Aussi indiquant que cette maladie se déporte dans plusieurs villes de l’intérieur du pays (Bouaké, San-Pédro, Korhogo), il a fait savoir qu’il y avait urgence de former les journalistes spécialistes de ses questions afin de donner des informations fiables et crédibles aux populations. Car dit-il, de fausses informations favorisent davantage la propagation de cette maladie en Côte d’Ivoire. Notons par ailleurs que tous les intervenants ont prôné le respect des mesures barrières qui sont entre autres : le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon, le port du cache-nez, la distanciation sociale, l’application du gel hydroalcoolique, etc.

M.T

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome