Alerte : Le diabète, un tueur silencieux qui sévit en Côte d'Ivoire, voici les facteurs de risques, bonnes nouvelles pour les malades

Santé
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
alerte-le-diabete-un-tueur-silencieux-qui-sevit-en-cote-d-ivoire-voici-les-facteurs-de-risques-bonnes-nouvelles-pour-les-malades Le ministre Pierre Dimba, à droite, a annoncé un comité pour évaluer le partenariat avec Novo Nordisk. (Ph: DR)

Novo Nordisk et le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle ont scellé un partenariat vendredi 4 juin 2021 en vue de vaincre le diabète en Côte d'Ivoire .

« Le diabète est un tueur silencieux. Donc il faut agir et maintenant », a interpellé Ibrahim Bakayoko, Directeur régional Afrique francophone de Novo Nordisk, entreprise danoise de santé mondiale engagée dans le traitement du diabète. Il a informé que la Côte d'Ivoire compte 237 400 adultes (20-79 ans) atteints du diabète. Faisant remarquer qu'environ 2 personnes sur 3 vivants avec le diabète sont originaires de pays en développement ou à revenu intermédiaire, Ibrahim Bakayoko a jugé urgent d'unir les forces pour la levée des barrières qui empêchent une bonne observance chez les personnes souffrant de la maladie. Entre autres barrières, il a cité le renforcement des compétences des agents de santé, l'accessibilité des patients au traitement de qualité et à coût réduit, l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement de l'insuline et l'autonomisation des personnes vivant avec le diabète à travers la mise en place de programmes d'accompagnement. Ibrahim Bakayoko a fait ces précisions lors du lancement du projet ''Affordability Plan'' en Côte d'Ivoire dans le cadre de l'initiative iCARE TM, la dernière des interventions de Novo Nordisk pour l'Afrique dans la campagne mondiale de lutte contre le diabète. Un lancement suivi de la signature d'un Protocole d'Accord avec le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, en vue de permettre aux enfants et personnes âgées atteints de diabète de bénéficier de facilités.

L'objectif de l'initiative iCARE TM, selon Ibrahim Bakayoko, est d'accélérer l'accès au traitement pour les patients atteints du diabète en Afrique de manière durable. Il a souligné que dans le cadre de la stratégie de lutte contre le diabète, l'ambition de la structure qu'il représente est d'atteindre 100 000 enfants dans le monde d'ici à 2030 avec le CDiC. « En Côte d'Ivoire, le CDiC vise à améliorer les soins du diabète aux enfants et adolescents atteints du diabète de type 1 et a déjà touché 479 enfants. Avec l'extension de ce projet pour 4 années, nous prévoyons prendre en compte 576 enfants supplémentaires », a mentionné Ibrahim Bakayoko.

Le Directeur régional Afrique francophone a informé que le diabète est une urgence medico-socio-économique qu'il est possible de prévenir, ainsi que les complications qui y sont liées. Énumérant les facteurs de risques, il a cité l'obésité, l'alimentation inappropriées et l'absence d'activité physique.

Le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba a déclaré que le partenariat public-privé est désormais plus que nécessaire pour lutter contre le diabète, en particulier, et les maladies non transmissibles en général. Ainsi, le ministère de la Santé est réceptif à tout partenariat visant à améliorer la santé des populations, notamment celles qui sont vulnérables.

Le représentant de l'Organisation mondiale de la santé (Oms) en Côte d'Ivoire, Dr Jean-Marie Vianny Maurice Yaméogo a salué et apprécié l’existence du CdiC et s’est félicité pour l’extension du programme pour 4 années supplémentaires dans le cadre du partenariat sur le plan d'accessibilité.

Dr Amos Ankotche, médecin et endocrinologue a souligné que l'initiative iCARE et le plan d'abordabilité viennent à point. « L'extension du projet CDiC en Côte d'Ivoire qui améliore la gestion du diabète de type 1 et le lancement du projet d'abordabilité qui permet aux personnes âgées vulnérables d'avoir accès à une insuline abordable sont une opportunité pour les patients, les parents de patients et les prestataires de soins de santé », a-t-il dit.

Mme Birgit La Cour Madsen de l’Ambassade du Danemark au Ghana a souligné l'importance de l'initiative iCARE TM et du plan d'abordabilité au moment où Novo Nordisk, dont le siège est au Danemark, célèbre également le 100e anniversaire de la découverte de l'insuline.

Le Gouvernement ivoirien, ont appris les praticiens, est en train de prendre les dispositions nécessaires pour permettre la prise en charge intégrale du traitement du diabète dans la Couverture maladie universelle. Toute chose qui permettra à plus de diabétiques de profiter de soins adéquats.

Irène BATH