Côte d’Ivoire : Les agents de santé bientôt en grève, voici leurs revendications

Santé
Publié le Source : Linfodrome
cote-d-ivoire-les-agents-de-sante-bientot-en-greve-voici-leurs-revendications

Les agents de santé, toutes corporations et catégories confondues ont déposé un préavis de grève le 13 septembre 2021 au ministère de la santé, de hygiène publique et de la couverture maladie universelle. Et ce, conformément aux recommandations de l’assemblée générale extraordinaire tenue le vendredi 10 septembre 2021 au CHU de Cocody.

Les personnels de santé de Côte d’Ivoire ont statué, au cours d’une assemblée générale extraordinaire, le 10 septembre 2021 au Centre Hospitalier et Universitaire de Cocody. Au terme de leur assise, il a été décidé du dépôt d’un préavis de grève auprès de la tutelle. Ledit préavis a été effectivement déposé le lundi 13 septembre 2021. Au regard de ce document, plusieurs raisons motivent cette grève des agents de santé qui réclament de meilleures conditions de vie et de travail. « Le paiement de la prime Covid-19 des agents de santé omis au titre de l’année 2020 n’est pas effectif tant chez les fonctionnaires que chez les contractuels de la santé, ces mêmes agents cumulent 9 mois arriérés de prime Covid-19 au titre de l’année 2021 » peut-on lire sur le document déposé au ministère de la Santé.

A cela, les agents de santé exigent la signature d’un décret instituant des indemnités et la prime d’incitation en faveur des agents de santé conformément aux dispositions de la loi portant réforme hospitalière. Les personnels de santé de Côte d’Ivoire exigent également la signature d’un décret portant réforme du statut de l’INFAS pour l’application effective du système LMD. Ils souhaitent par ailleurs l’ouverture d’un concours de recrutement exceptionnel des contractuels de la santé à la fonction publique. Il y aura un « arrêt de travail collectif sur toute l’ensemble du territoire national à compter du lundi 27 septembre au mercredi 29 septembre inclus, reconductible si aucune satisfaction n’est obtenue » précise la note. Le ministre de la Santé Pierre Dimba est donc interpellé.


Elvis GOUZA