Santé : qu’est-ce que la maladie du renard, à la fois rare et dangereuse ?

Publié le
sante-qu-est-ce-que-la-maladie-du-renard-a-la-fois-rare-et-dangereuse La maladie du renard est une infection causée par un parasite présent dans les matières fécales des chats, chiens et, plus souvent, renards.
Santé

Très rare mais très dangereuse. La maladie du renard, aussi appelée échinococcose, se transmet à l’homme si ce dernier ingère accidentellement les œufs d’un ver minuscule pondu dans le foie de certains animaux.

Les premiers symptômes

 Les premiers symptômes apparaissent entre 5 et 15 ans après la contagion. La maladie du renard est une infection causée par un parasite présent dans les matières fécales des chats, chiens et, plus souvent, renards. En effet, une fois infectés, ces animaux éliminent les œufs à travers les déjections, notamment les urines et les fèces. Mais cette infection peut tout à fait se transmettre à l’homme et peut s’avérer mortelle.

 L’ingestion des œufs présents dans les déjections animales, c’est parce que le développement des larves est long.

En France, on dénombre entre 30 et 50 nouveaux cas par an et ceux-ci sont plus particulièrement présents dans l’Est du pays, à savoir la Bourgogne-Franche-Comté et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

Si les symptômes de cette maladie se manifestent longtemps après l’ingestion des œufs présents dans les déjections animales, c’est parce que le développement des larves est long. Ces dernières se développent dans le foie pour former une sorte de tumeur, mais elles peuvent aussi coloniser d’autres organes tels que les poumons, le cerveau ou encore les muscles.

Néanmoins, les douleurs, elles, s’accentuent au cours de son évolution. Parmi les signes d’alerte, on note les douleurs atroces au côté droit de l’abdomen, l’apparition d’une jaunisse et l’augmentation du volume du foie.

Deux types de traitements et des recommandations à suivre

Il existe deux types de traitements. Le premier est un traitement chirurgical à travers l’ablation des kystes parasitaires. Le deuxième est un traitement médical qui doit être pris à vie. Celui-ci permet de stopper l’évolution du parasite mais ne le tue pas.

La transmission de la maladie de Lyme à l’homme se fait en effet par piqûre de tique.

Toutefois, des comportements peuvent éviter de contracter l’échinococcose. Il est d’abord conseillé de se laver les mains après avoir touché son animal de compagnie et de bien clôturer son jardin potager pour éviter que les renards puissent y accéder.

Ensuite, il est fortement recommandé de bien laver et cuire les fruits et légumes récoltés dans la nature ou en forêt. Puis, il est envisageable d’utiliser des gants à usage unique ainsi qu’un masque pour manipuler les animaux infectés. Enfin, il est utile de vermifuger ses chiens et chats, au moins deux fois par an, avec un médicament actif contre le parasite.