Côte d’Ivoire

Yamoussoukro / Soin de santé en milieu rural : Plusieurs hypertendus débusqués lors d'une campagne de dépistage

Publié le Modifié le
yamoussoukro-soin-de-sante-en-milieu-rural-plusieurs-hypertendus-debusques-lors-d-une-campagne-de-depistage
Santé

Plusieurs personnes apparemment en bonne santé se sont révélées hypertendues lors d'une campagne de sensibilisation tenue le samedi 27 et le lundi 28 novembre dernier à Yamoussoukro. 

À l'initiative de Kouamé Yao Eloi, opérateur économique en collaboration avec l'ONG "Kiné en mouvement" les populations du village de Logbakro et des autres villages satellites ont eu droit le samedi 27 et dimanche 28 novembre 2022 à une journée de sensibilisation sur des maladies chroniques.

Préserver la santé ses Ivoiriens

Justifiant l'organisation de cette journée qui s'est tenue au centre de santé rurale de Logbakro, Kouame Yao Eloi a indiqué qu'à travers cette journée de sensibilisation, il entend apporter sa pierre à l'œuvre de préservation de la santé des populations ivoiriennes. Selon lui, cette initiative, la deuxième du genre qui sera étendue à d’autres localités de la région va dans la droite ligne des objectifs qu'il s'est fixés d'apporter sa contribution à la réduction des risques de maladie liées aux défaillances du rythme cardiaque à travers une implication active dans la prévention des maladies.

Renforcer la compréhension des populations sur les symptômes des maladies chroniques comme le diabète, l'hypertension artérielle et l'AVC

Mieux il s’agissait notamment à cette occasion de renforcer la compréhension des populations sur les symptômes des maladies chroniques comme le diabète, l'hypertension artérielle et l'AVC. Mais également instruire les populations sur la nécessité de contrôler régulièrement leur santé afin de les mettre à l'abri de décès subits. Une opération de don de sang, le contrôle par des spécialistes du taux de glycémie, de la tension artérielle en plus des massages des populations par des kinésithérapeutes ont meublé cette journée de sensibilisation.

M. Mathias Ahichan Krou, président-fondateur de l'ONG "Kiné en mouvement" a justifié la contribution de sa structure à cette journée de ce que cette initiative s'inscrit dans la droite ligne de son champ d'intervention. Des douleurs, lombaires, des arthroses de genou sont entre autres cas dépistés chez les populations et traités gratuitement, selon lui, à cette journée de sensibilisation. Tout en précisant que l'idée est de montrer que "ces simples gestes que le kinésithérapeute pose avec que les mains peuvent les soulager." 

Plus de 50 poches de sang recueillies lors de cette campagne

Selon Coulibaly Ibrahima Kadodjomon, infirmier d'État, responsable du centre de santé rural de Logbakro, ce sont une cinquantaine de poches de sang qui ont été recueillies à cette occasion. Sur environ 120 personnes consultées, il a été enregistré une quarantaine de personnes dont la tension est au-dessus de la normale et qui pourraient faire une hypertension artérielle. 

L'hypertension et le diabète sont des maladies chroniques qui tuent à petit feu

Au terme des glycémies capillaires de 80 personnes aucun cas de diabétiques n'a été dépisté. Tout en précisant que l'hypertension et le diabète sont des maladies chroniques qui tuent à petit feu, il a conseillé les populations de se faire dépistés très tôt pour éviter des risques qui peuvent conduire à des cas graves. Visiblement satisfait de cette initiative qu'il a jugée noble, M. Kouamé Joël, président des jeunes de Logbakro, représentant la notabilité du village a souhaité la pérennisation de cette journée qui aura le mérite d'aider les populations à éviter des maladies graves.