Innovation technologique: Un logiciel pour aider les élèves à réviser leurs cours


03/11/2013
« Nous avons une solution pour amener les enfants à mieux étudier leurs leçons à la maison », a confié Apata Joachim, président du Centre d’initiatives littéraires et éducatives (Cile) à l’occasion de la cérémonie de présentation du logiciel d’accompagnement scolaire « Nous avons une solution pour amener les enfants à mieux étudier leurs leçons à la maison », a confié Apata Joachim, président du Centre d’initiatives littéraires et éducatives (Cile), à l’occasion de la cérémonie de présentation du logiciel d’accompagnement scolaire (Lasco Privat).

C’était le jeudi 31 octobre 2013, dans les locaux de l’école supérieure privée Sup’ Élite de Cocody. C’est un logiciel qui comporte l’ensemble des cours au programme et qui permet à l’élève de les réviser puis de s’auto-évaluer à travers un système de question/réponse. « L’enfant étudie ses leçons du jour et passe par un vérificateur de connaissance qui lui pose les questions utiles sur son cours.

Des questions simples à réponses rapides, mais de nombreuses et multiples questions qui permettent de situer le parent et l’enfant lui-même, sur ce qu’il a retenu de sa révision », a expliqué le président du Cile. Pour le directeur général de Sup’ Elite, Zéi Laurent, ce projet est une initiative qui mérite d’être soutenue. « Nous accompagnons et soutenons ce projet. Et cela, parce que nous sommes intéressés par tout ce qui prépare en amont les élèves », s’est-il justifié.

Pour l’heure, ce logiciel est disponible pour les classes de CE1 à la 3ème et se trouve en librairie et à Sup’ Elite au prix de 20.000Fcfa l’unité. Notons que le contenu du logiciel est fondé sur le programme scolaire ivoirien validé par des enseignants ou inspecteurs de l’enseignement.

Elysée LATH (Stg)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Elysée Lath

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome