Littérature / Conférence- Débat

Camara Nangala (Écrivain) : La lecture est à l’origine du développement


21/11/2013
Camara Nangala, un Écrivain engagé pour la reconnaissance de la littérature ivoirienne
« Un peuple ne peut pas se développer s’il n’est pas générateur d’idées or c’est la lecture qui génère les idées. Malheureusement le développement est difficile parce que les professionnels, les adultes et les enfants ne lisent pas ».

Telles sont les propos de l’écrivain émérite ivoirien Camara Nangala lors d’une conférence- débat sur le thème ‘’lecture et développement’’. Cette tribune d’échanges organisée le jeudi 14 novembre dernier à la Commission nationale ivoirienne de l’Unesco à Cocody par la Coordination pour le développement communautaire (Codec) avait pour but de faire savoir que « l’oralité reste l’apanage de nos sociétés traditionnelles », a indiqué le président du Codec Kouassi N’Guessan Clément avant d’ajouter que la meilleure façon de tirer profit de l’oralité est de s’adonner à la lecture. Il a par la suite fait remarquer que la profusion d’une littérature médiocre dans notre pays démontre le manque d’intérêt des Ivoiriens pour la lecture vrai, celle capable d’insuffler un esprit d’agent de développement.

Quant au conférencier, Camara Nangala, il a fait savoir que la lecture est à l’origine du développement et que « tous les pays Africains qui ont connu la rébellion, c’est parce que 80% de la population ne lisent pas », a-t-indiqué avant d’ajouter que la société est en décadence parce qu’il y a un manque de lecture. Parlant de développement, il a indiqué qu’un peuple ne peut pas se développer s’il n’est pas générateur d’idées. Revenu sur les notions de la littérature, il a indiqué qu’il y a deux familles de littérature à savoir la littérature utilitaire et la littérature volontariste. Face aux enjeux du développement par la lecture, il a déploré que « les intellectuels et les diplômés ne lisent pas pour se cultiver davantage et cela est bien dangereux », a- t-il conclu.

Christian Guehi (STG)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

1 | 2