Consommation en fin d'année : Les gros risques que courent les consommateurs


27/12/2013
Les intérêts des consommateurs sont-ils suffisamment protégés en cette période des fêtes de fin d’année ? La Confédération des organisations des consommateurs de Côte d'Ivoire (Coc – CI) est convaincue que non.

Dans le cadre d'une conférence de presse qu'il a animée le vendredi 20 décembre 2013 dans un maquis à Yopougon, Doukoua Godé (président de la Coc – CI) a appris que les consommateurs courent de gros risques. Il a indiqué qu'en cette fin d'année, les prix des produits réglementés ne sont pas respectés par la plupart des vendeurs (Notamment celui du gaz butane). « En cette période, certains opérateurs économiques véreux augmentent abusivement les prix des articles dans le but de faire fortune sur le dos des consommateurs », a-t-il déploré.

Pour lui, l’absence de la commission de la concurrence et de la lutte contre la vie chère dont la mission est de veiller à la surveillance et à l’équilibre du marché, est un gros problème pour le consommateur ivoirien qui prend des risques graves sur sa santé. Cela, parce que «cette période donne lieu à une prolifération sur le marché des produits de mauvaises qualités d’origine et de provenance douteuses, qui posent un réel problème de santé publique ».

Au regard de la gravité de la situation, le président de la Coc-CI a interpellé les pouvoirs publics afin qu’ils jouent pleinement leur rôle régalien. Il a également demandé aux consommateurs d'avoir de nouveaux réflexes notamment la vigilance et la prudence en observant, par exemple, la vérification de la date de péremption, inscrite sur les emballages des produits. Les opérateurs économiques, eux, ont été invités au respect des règles en vigueur notamment la publicité des prix, et surtout à avoir une attitude plus sérieuse envers les consommateurs qui sont leurs premiers partenaires.

Hermance K-N

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2