Police nationale

En colère, des policiers annoncent un sit-in pour ce matin

Voici leurs revendications
03/07/2014
Des policiers annoncent la tenue d'un sit-in ce jeudi matin devant les locaux du Fonds de prévoyance de la police nationale(Ph:DR)
Leur menace sera-t-elle mise en exécution ou est-ce simple effet d'annonce ?

En tout cas, des policiers annoncent la tenue d'un sit-in ce jeudi matin, devant les locaux du Fonds de prévoyance de la police nationale sis à Marcory-Zone 3. L'information nous est parvenue dans la nuit de mardi dernier.

Ces policiers, que nous avons rencontrés, réclament le remboursement de leur cotisation dans le cadre d'un projet immobilier conclu avec Azurèenne de Promotion et Sophia Immobilier. 1400 éléments de la police nationale ont souscrit à ce projet d'acquisition de terrains nus, depuis 2006. Mais depuis lors le projet est resté dans l'impasse. Bien qu'ils aient reçu en 2012 leurs différentes lettres d'attribution, ils n'ont pu entrer en possession de leurs terrains.

Selon la convention signée en 2006, entre le Fonds de prévoyance de la police nationale, la société immobilière Sophia et son partenaire Azuréenne de promotion, les souscripteurs devaient être prélevés sur 60 mois (5 ans) pour des terrains dont les coûts varient entre 900.000 et 2,7 millions de F CFA, en fonction de la superficie. Mais, il avait été indiqué que les terrains devraient être disponibles après trois mois de cotisation.

Élu en qualité de directeur général du Fonds en février dernier, le commissaire principal Jacques Kadjané Amouyé avait indiqué, lors de sa campagne, qu'il en ferait sa priorité dès son installation. Mais pour ces policiers souscripteurs, aucune action n'a encore été entreprise qui puisse les rassurer.

Dans le souci de recueillir sa réaction sur son immobilisme concernant ce projet, nous avons pris attache avec la direction générale du Fonds. Mais le premier responsable n'a pu être accessible. Ses services évoquant un agenda chargé dans l'après-midi d'hier.

Rappelons qu'en juin 2012, des policiers avaient manifesté devant la direction générale de la police nationale au Plateau pour obtenir le remboursement de leurs cotisations.

Bertrand GUEU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Bertrand Gueu

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome