Couverture maladie universelle: la contribution de chaque adhérent connue

Le chef de l’État, premier assuré de la Cmu
02/01/2015
Dans quelques semaines, tous les 23 millions d'habitants que compte la Côte d'Ivoire, bénéficieront d'une couverture maladie.

Cette assurance dont la contribution est fixée à 1000 Fcfa, a démarré ses activités, le mardi 30 décembre 2014, avec l'opération d'enrôlement des assurés. La cérémonie d'enrôlement qui s'est déroulée au palais présidentiel, au Plateau, a permis au président de la République, Alassane Ouattara, de se faire enrôler par les agents de l'opérateur Snedaï et de la Cnam, chargés de l'opération. «Je tiens à féliciter le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle, et la ministre de la Santé et de la lutte contre le sida pour le travail remarquable effectué et qui qui permet, aujourd’hui, de lancer cette opération d'enrôlement », a indiqué le président Ouattara, avant de préciser que la Couverture maladie universelle (Cmu) est une composante importante pour sa politique sociale.

Pour ce programme de prise en charge sanitaire de l'ensemble des populations vivant en Côte d'Ivoire, le président de la République a invité ses concitoyens à se faire enrôler, et a formulé une doléance en souhaitant que l'entrée en vigueur de la Cmu se fasse à compter de septembre 2015. Notons que la Cmu est une initiative basée sur le principe de la « solidarité », et elle est axée sur la formule « solution santé pour tous », avec une contribution de 1000 F CFA pour les bénéficiaires.

Elysée YAO

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Elysée Yao

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome