Riz avarié / Mamadou Koulibaly: « Le gouvernement se moque de la population »


11/04/2019
Riz avarié / Mamadou Koulibaly: « Le gouvernement se moque de la population »
Mamadou Koulibaly demande au gouvernement de respecter la population

Il a été constaté, depuis plus de trois semaines qu'un riz de mauvaise qualité, impropre à la consommation, refusé dans tant de pays a franchi le sol ivoirien. Lors de sa chronique hebdomadaire ''Les jjeudi de Koulibaly'' sur sa page facebook, l'ancien président de l'Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly se dresse cette semaine, contre le gouvernement ivoirien dont il exige du respect et de la considération pour la population.

Selon Mamadou Koulibaly, en juillet 2016, le gouvernement a pris une loi sur la consommation. Cette loi consiste pour le gouvernement à mettre en place une commission chargée de la sécurité des consommateurs. Ses missions son entre autres la recherche d'informations, la réalisation des enquêtes ainsi que le contrôle de la qualité de ce qui entre ou de ce qui est produit en Cote d'Ivoire pour la consommation. « Mais jusqu'aujourd'hui cette commission semble inexistante », affirme l'ex-président de l'Assemblée Nationale, en soutenant que « les dépêches de presse locales et étrangères disent qu'un bateau chargé de riz refusé dans bon nombre de ports arrive à Abidjan»« Le Gouvernement se moque des Ivoiriens », martèle l'ancien N°2 ivoirien, qui va s'atteler à faire la démonstration de ses dires.

Mamadou Koulibaly estime, en effet, que toutes marchandises à bord d'un bateau ou pas, doivent faire l'objet d'un contrôle avant d’être reparties dans les différentes zones d'évacuation. La qualité, le propriétaire, l'origine, les détails du contrats sont autant d'éléments à traiter concernant une marchandise commestible. Ce qui n'est pas le cas en Cote d'Ivoire. « Chez nous, on dit : pas de problème, débarquez et repartez quand bien même la marchandise est impropre à la consommation », déplore l'ancien chef du Parlement ivoirien.

À en croire Mamadou Koulibaly, c'est lorsque la rumeur a commencé à persister et que les associations de consommateurs ont commencé à s’inquiéter que les dirigeants ivoiriens ont fait savoir qu'ils vont effectuer des tests pour voir si ce riz est propre ou impropre à la consommation. Malhreusement, après ce test, il a été établi que cette cargaison de riz, 18.000 tonnes, est impropre à la consommation. 

Le président de Liberté et démocratie pour la République (Lider, en interpelle les dirigeants ivoiriiens et signale: « Vous n'avez pas conscience que la paix sociale n'est pas seulement dans les discours. C'est aussi de faire en sorte que la population ait un coefficient de tranquillité élevé. Le stress permanent, s'en fou, ça rend malade. », dénonce Mamadou Koulibaly.

 

Caroline N'Guessan

 

1 | 2