Daloa : insécurité/ Une bande armée attaque dans le village de Yves Zogbo Junior


26/07/2019
Daloa : insécurité/ Une bande armée attaque dans le village de Yves Zogbo Junior
La terre natale du célèbre journaliste ivoirien attaqué.

Kibouo, village situé à environ 4km de la ville de Daloa et surtout connu pour être la terre natale du célèbre journaliste ivoirien, Yves Zogbo Junior, a été attaqué par des hommes armés. C'était dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 juillet 2019.

 

Selon nos sources, ce jour-là, il est environ 2 h du matin, quand des individus, au nombre de quatre (4), se signalent de façon terrifiante dans le village, en libérant des coups de feu.

Les villageois, tirés ainsi brutalement de sommeil, croient avoir affaire à une incursion d'assaillants. Pris de peur, certains s'enfuient de leurs maisons, pour aller se réfugier dans la brousse.

Quasiment maîtres des lieux, les inconnus qui, en fait, sont identifiés comme des éléments d'une bande armée qui, ces derniers temps, sèment la terreur dans des villages du département de Daloa, s'attaquent à l'un des commerces du bourg. Usant d'une brique, ils défoncent la porte et pénètrent à l'intérieur de la boutique. Le propriétaire des lieux, maîtrisé, est battu à l'aide du plat de sa machette, avant d'être détroussé d'importants biens.

Entre-temps, des habitants qui parviennent à s'échapper avec leurs téléphones-portables, alertent des gendarmes tenant un poste à hauteur du village voisin de Bribouo. Un peu plus tard, certains de ces gendarmes foncent en direction de Kibouo. Malheureusement, les « assaillants » s'étaient déjà retirés des lieux. Ils procèdent néanmoins à un constat d'usage et ouvrent une enquête, en vue de retrouver ces gangsters.

On en est là, quand des jours plus tard, des villageois de Kibouo mettent la main sur un individu dont ils trouvent les allures bien suspectes. C'est sous bonne escorte, qu'ils conduisent celui-ci à la brigade-ville de gendarmerie de Daloa.

Le suspect qui est interrogé, passe à table, apprend-on. Il indiquant être effectivement membre de la bande armée qui a attaqué à Kibouo. Se montrant ensuite coopératif, il cite ses acolytes présumés qui, en ce moment-même, sont activement recherchés. 

Julien LENOIR (Correspondant régional)

 

Julien Lenoir

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome