Côte d'Ivoire

Congé anticipé, actes de violences dans les établissements scolaires : La ministre Kandia Camara brandit l’épée, les auteurs seront radiés des écoles du pays


11/12/2019
Congé anticipé, actes de violences dans les établissements scolaires : La ministre Kandia Camara brandit l’épée, les auteurs seront radiés des écoles du pays
La ministre Kandia Camara a annoncé la radiation de tous les élèves responsables des actes de violence

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, a annoncé la radiation de tous les élèves responsables des actes de violences dans les établissements scolaires de la Côte d’Ivoire.

Requiem pour élèves violents ou adeptes de congé anticipé. La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, a trouvé la solution pour calmer les ardeurs des élèves turbulents. Elle a pris une mesure vigoureuse pour freiner la spirale de violences qui s’empare des établissements secondaires du pays avec malheureusement avec son lot de morts.

Lire aussi cet article : Congé anticipé à Dimbokro : Une élève du lycée moderne tuée par balle selon un confrère

Désormais, « Tous les élèves responsables des actes de violence seront radiés des écoles de Côte d'Ivoire », a prévenu la ministre Kandia Camara.

Cette sortie de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle, intervient au moment où la plupart des établissements secondaires du pays sont secoués par des vagues de violences. En effet, à l’approche des fêtes de fin d’année, certains élèves pressés d’aller en congé, perturbent les cours avec des coups de pétards et de sifflet ou s’organisent parfois en groupes pour déloger leurs camarades des salles de classe.

En l’espace de quelques jours, ces violences ont fait plusieurs victimes dont deux morts. Sangaré Tenenan 19 ans, élève en classe de terminale A2 au collège principal de Daloa, blessé à la gorge le lundi 9 décembre 2019 a succombé des suites de ses blessures. Ce mercredi 11 décembre 2019, Kokora Tanoh, 14 ans, élève en classe de seconde C2 au lycée moderne de Dimbokro, est également décédée lors des violences débutées la veille.

Il est temps que ces actes condamnables qui endeuillent des familles prennent fin. La sortie de Kandia Camara vient alors à propos. Pourvu que sa menace soit prise au sérieux par les fauteurs de trouble et mise effectivement à exécution.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome