Région de la Nawa: Un village de plus de 10.000 habitants totalement rasé


13/02/2020
Région de la Nawa: Un village de plus de 10.000 habitants totalement rasé
Netro Tagbo Réné (au centre) a sollicité une aide du président de la République, Alassane Ouattara.

Les populations du village de Djigbagui, localité située à 120 km de la ville de Méagui dans la région de la Nawa sont depuis le 15 décembre 2019 sans-abri.

En effet, cette bourgade de près de 11.000 âmes a totalement été rasée par des caterpillars les 15 et 16 décembre 2019. L’information a été rendue publique par Netro Tagbo Réné, député de Meagui, mardi 11 février 2020, au siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), à Abidjan-Cocody, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée en compagnie du chef de terre dudit village, Francis Bogui et du député de Daoukro, Olivier Akoto.

L’honorable a révélé que les populations ont été déguerpies sans que cela ne leur ait été préalablement notifié par les autorités administratives de la région. « Le chef de terre, ses notables et nous-mêmes n’avions pas connaissance d’une quelconque mise à demeure. Mais brusquement, les villageois de Djigbagui ont été réveillés un matin du 15 décembre 2019 par des machines et une force mixte composée essentiellement de policiers et de gendarmes. Toutes les maisons ou les cabanes de ce village ont été totalement démolies. Ecoles, dispensaires, églises, rien de ces édifices n’a été épargné sauf à notre grande surprise la mosquée du village. On ne sait pas pourquoi, mais c’est seulement la mosquée qui a été laissée », a relaté l’élu.

Poursuivant, le conférencier a souligné les difficiles conditions de vie auxquelles sont en proie ces populations depuis cette opération. « Nos populations vivent dans la forêt et ne peuvent pas se faire soigner quand certaines d’entre elles tombent malades puisque le centre de santé a été cassé par les machines. Vraiment, c’est la misère et la désolation qu’elles vivent quotidiennement », a-t-il ajouté.

Au regard de cette situation exécrable des populations, le député de Meagui a lancé un cri de cœur à l’endroit du président de la République, Alassane Ouattara et du gouvernement afin d’apporter assistance à ces 10.804 villageois. « Hier, il a plu et les populations sont restées sous la pluie avec leurs enfants. Cela ne doit pas continuer. Il faut que le gouvernement détermine des enclaves pour permettre aux populations de Djigbagui d’exister, de vivre normalement », a-t-il émis. M. Netro a adressé au nom des populations, de vives remerciements au président du parti septuagénaire, Henri Konan Bédié qui, informé de cette situation, a dépêché le député Olivier Akoto sur les lieux du sinistre pour apporter la compassion et le soutien du Pdci.

Venance AKA

 

1 | 2

Videodrome