Travail des enfants : L’ONG Audace Cancer sonne l’alarme


12/02/2020
Travail des enfants : L’ONG Audace Cancer sonne l’alarme
Odou Pierrette ou encore Tess Darnisse, la première responsable ce cette organisation fondée le 19 décembre 2019 en France, a attiré l’attention du gouvernement ivoirien sur le cas d’enfants livrés à eux-mêmes et exploités dans difféérentes villes d

Devant la situation que vivent des enfants en Côte d’Ivoire, l’ONG Audace Cancer, présidée par Odou Pierrette, plus connue sous le nom Tess Darnisse, a tenu à interpeler les autorités ivoiriennes sur le cas des enfants en situation de travail en Côte d’Ivoire.

Dans une récente déclaration, l’ONG Audace Cancer a pointé du doigt le phénomène du travail des enfants. Odou Pierrette ou encore Tess Darnisse, la première responsable ce cette organisation fondée le 19 décembre 2019 en France, a attiré l’attention du gouvernement ivoirien sur le cas d’enfants livrés à eux-mêmes et exploités dans difféérentes villes du pays.

« De nombreux enfants sont soumis à des formes de travail dangereux en Côte d’Ivoire. Alors qu’à leur âge, ils rêvent à un épanouissement radieux, ces adolescents sont confrontés à de rudes difficultés quotidiennes. Un calvaire. C’est ce que vivent ces milliers d’enfants à Méagui, Soubré, Bonon, Issia, Daloa et Vavoua qui sont des zones à forte production de cacao », a déploré la jeune dame engagée dans la promotion du bien-être de l’homme. Elle a révélé qu’âgés d’entre 12 et 17 ans, ces enfants sont « contraints de faire des pépinières en passant par le planting jusqu’à la récolte ».

Selon elle, présents dans toute la chaine de production, ils travaillent dans des conditions pénibles de 5 à 6 jours sur 7 sous une température très élevée. « Le travail des enfants perdure dans certaines régions de la Côte d’Ivoire. Malgré les efforts du gouvernement, dans la Lutte contre le travail et les pires formes d’exploitation des enfants, de nombreux parents continuent d’utiliser leurs enfants dans les plantations de Cacao et d’Anacarde dans les régions Ouest, Sud, Nord-Ouest et Nord-Est du pays. Près de 10.000 d’entre eux, âgés de 12 à 17 ans, sont employés dans les champs, les marchés et les restaurants. Ils travaillent dans des conditions très pénibles. Cette main d’œuvre juvénile gratuite est très appréciée par leurs parents. Pis, nombre d’entre eux n’ont jamais mis les pieds à l’école ou sont des déscolarisés », a déclaré Tess Darnisse. L’ONG Audace Cancer oeuvre pour la promotion de la femme, la lutte contre le cancer du sein et la lutte contre les violences conjugales.

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome