Littérature : Dédicace d'un roman qui prône l'Amour


15/02/2020
Littérature : Dédicace d'un roman qui prône l'Amour
L'auteur Akadié Claude Degny en pleine dédicace de son oeuvre.

La cérémonie de dédicace de l’ouvrage poétique, « Pour un Amour Sublime » de Claude Akadié, s’est déroulée le jeudi 13 février 2020, à la Bibliothèque nationale du Plateau-Abidjan.

« Pour un Amour Sublime » œuvre poétique qui est à sa deuxième symphonie intitulée ''La Femme est Amour et l’Amour est femme'' est un hommage, une célébration de la femme par une invite aux hommes à l’aimer, la respecter, la considérer, et l’honorer, et non à la faire souffrir. Cet ouvrage idéal comme cadeau de la Saint valentin, la fête des amoureux, est sortie depuis 2017 et traite de l'Amour.

Composé de chansons, l’essai poétique de Claude Dégni est un véritable hymne à la femme présentée comme la « pierre angulaire de la vie et de la survie de l’Humanité ». Pour lui, cette femme qui « comme une flamme douce et tendre, illumine la vie de l’Homme, fait frissonner son corps de caresses et de câlins, réchauffe son cœur de gestes tendres et sensuels, apaise son esprit de nobles valeurs morales qu’elle porte, et comble son âme d’immense bonheur et de pure joie ».

Dans l’ensemble, cette symphonie donne aux hommes et aux femmes des repères, des enseignements voire des recettes pour apprendre à aimer et à se faire aimer afin de vivre une vie sentimentale heureuse, stable, solidement bâtie et épanouie.

L'auteur Claude Akadié Dégni, qui s’essaie depuis quelques années à la littérature est ingénieur informaticien, professeur de Sciences physiques et Mathématiques.

Lors de la présentation de son œuvre, il a rendu un vibrant hommage à feu Djaya Jean, ex-député-maire de Grand-Lahou, parrain de la Symphonie I.

Il a indiqué que cette deuxième symphonie est une trilogie à quatre dimensions : littéraire, scientifique, pédagogique et spirituelle. Mais plus spirituelle.

« J'ai puisé dans le quotidien, mais également dans les vertus prônées par les livres saints, pour sortir une œuvre qui brasse à la fois spiritualité et factuel mimés dans un lexique sensuel, qui relève l’âme » a t-il révélé.

Josée BOUAFFOU (Stg)

1 | 2