Côte d'Ivoire

La communauté musulmane en deuil : Décès du Cheick Boikary Fofana, président du COSIM


17/05/2020
La communauté musulmane en deuil : Décès du Cheick Boikary Fofana, président du COSIM
Le Chieck Boikary Fofana

Linfodrome a appris, ce dimanche 17 mai 2020, le décès du président du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM), Cheick Boikary Fofana.

La communauté musulmane de Côte d’Ivoire est en deuil. Le Cheick Boikary Fofana, imam principal de la mosquée des II-Plateaux Aghien (Cocody), est décédé, ce dimanche 17 mai 2020, à Abidjan, des suites d’une longue maladie.

Du défunt, on sait qu’il était un homme pluridimensionnel. Originaire de Tiékôrôdougou S/P de Djoulatiédougou, région du Kabadougou (Odiénné), Boikary FOFANA a vu le jour le 21 février 1943 à Adjamé. Ce polyglotte (anglais, français, arabe et malinké) va allier, durant son parcours universitaire, connaissances religieuses et académiques.

Titulaire d’une Maîtrise en sciences commerciales obtenue dans l’une des plus prestigieuses universités du monde, l’Université Al Azhar d’Egypte, c’est au sein de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) qu’il mettra en exergue ses compétences. Du poste d’attaché de direction à celui de Directeur des relations sociales, de la formation et du personnel en passant par ceux de Fondé de pouvoir, de Directeur de l'agence de Cocody et de Directeur de l’Agence Centrale de Bouaké, ce fin technocrate va gravir les échelons dans cette multinationale avant de se retrouver responsable des ressources humaines avant sa retraite.

En plus de ces fonctions professionnelles, Boikary FOFANA occupera le poste d’Imam principal de la Mosquée des II-Plateaux Aghien. Il sera également le porte-parole du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) avant d’en prendre la tête suite aux plébiscites de ses pairs imams. Cette consécration sera le fruit de longues années au service de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire. C’est surement ce qui a fait dire à l’historienne française Marie Miran dans son livre intitulé Islam, histoire et modernité en Côte d’Ivoire qu’«Aboubakar Fofana fut le grand stratège et le principal architecte du réformisme islamique ivoirien ». En effet, il est à l’origine de la mise en place de nombreuses associations et institutions telles que la Radio Al Bayane, l’Institut International de l’Immat en Afrique, le CNI, l’AEEMCI, la LIPCI, l’AJMCI etc.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.


Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome