Religion / Makosso signe son grand retour sur les réseaux sociaux : « Facebook me fait manger. »


21/05/2020
Religion / Makosso signe son grand retour sur les réseaux sociaux : « Facebook me fait manger. »
Makosso reprend ses activités sur les réseuax sociaux

Resté deux mois loin des réseaux sociaux suite à la perte de son épouse, la prophétesse Tatiana Kosséré, le Révérend Camille Makosso a signé son grand retour, le jeudi 21 mai 2020. Ce fut une occasion pour lui de justifier sa présence sur cette plateforme.

C’est officiel, il a repris ses habitudes. Celui qui se fait appeler « le général de la marmaille » est de retour sur les réseaux sociaux. Le pasteur Camille Makosso vient de faire son premier direct sur sa page officielle. À cette occasion, il a répondu à plusieurs questions à savoir, pourquoi utilise-t-il, les réseaux sociaux pour ses prédications ? Est-ce parce qu’il est possédé par le démon de facebook qu’il ne peut s’en passer ? À ces interrogations, le père de la marmaille a déclaré que cet outil de communication lui permettait ‘’de manger’’, c’est-à-dire de rentabiliser ses activités. Avec facebook, il intervient dans tous les pays du monde sans y être véritablement. Et ce réseau lui permettait de gagner plusieurs âmes à Christ. « Facebook est une bénédiction divine qui permet de toucher plusieurs personnes », a-t-il soutenu.

Poursuivant son direct, le général a indiqué qu’il revient sur cette plateforme parce que perdre sa femme n’est pas la fin du monde. À ce sujet, il a décidé de ne plus pleurer, mais d’avancer pour son épouse Tatiana qui est certainement heureuse là où elle demeure désormais. Aussi s'est-il réjoui pour Tatiana Kosséré parce qu’elle est retournée vers son créateur en ayant gardé toujours la foi chrétienne. Parlant de « sa marmaille » le frère de l’activiste Lolo Beauté s’est voulu très clair : « la marmaille n’est pas de l’escroquerie, c’est l’art de définir une stratégie, c’est une technique… », a-t-il affirmé. Pour lui, c’est une manière d’emmener les hommes à Christ.

Toutefois, il invite les uns et les autres à l’aimer, car, comme tout le monde, il en a besoin. Aussi dit-il, il revient au créateur d’apporter des jugements sur une personne et non aux hommes qui prennent de leur temps pour l’injurier et le traiter de voleur, d’escroc… « Frère aimez-moi, je ne suis pas mauvais, j’ai aussi besoin d’amour, Je suis vrai et naturel », a-t-il enrichit.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome