Autonomisation des femmes face à la covid-19 : Le ministre Essis Esmel propose une plateforme digitale d'échanges


04/06/2020
Autonomisation des femmes face à la covid-19 : Le ministre Essis Esmel propose une plateforme digitale d'échanges
Le ministre Essis Esmel (au c) a posé la problématique de l'autonomisation de la femme en cette période de Covid-19.

 Essis Esmel, ministre auprès du Premier ministre chargé de la promotion de l'investissement privé a organisé ce jeudi 4 juin 2020, à son cabinet, au Plateau, une table ronde sur ‘’les dispositifs pour le renforcement de l’autonomisation des femmes face à la covid-19 dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat.

« Je tiens à rendre un hommage appuyé à toutes les mères du monde et en particulier à nos braves femmes, chefs d’entreprises ivoiriennes pour le leadership qu’elles manifestent dans le développement du secteur privé de la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné.

Selon lui, en Côte d’Ivoire, la problématique du développement économique et social inclusif à travers la promotion de l’entrepreneuriat féminin constitue un défi structurel pour le Gouvernement dans un contexte marqué par la pandémie du Coronavirus.

Aussi, dans le cadre de la lutte contre la pandémie, les mesures barrières prises par le Gouvernement notamment, l’état d’urgence sanitaire, le respect des mesures barrières, la suspension de certains types d’activité économique, le confinement du Grand Abidjan, constituent-elles des contraintes majeures pour les femmes entrepreneures. Cette situation a conduit à une baisse des revenus et une augmentation de la précarité des populations vulnérables.

« A l’occasion de la célébration de la fête des mères, l’honneur m’échoit de souhaiter à toutes les femmes une excellente ’’Fête des Mères’’. J’ose espérer que cette plateforme d’échanges nous aura permis d’identifier les difficultés que les femmes entrepreneures rencontrent dans un contexte particulier de lutte contre la pandémie du Coronavirus en Côte d’Ivoire », a-t-il noté.

C'est pourquoi, il a invité ses hôtes à s'approprier les mesures du Gouvernement afin de renforcer la résilience de leurs entreprises et de lutter efficacement contre la pauvreté par l’amélioration des revenus. « Il s’agira de vous rapprocher des structures publiques chargées de mettre en œuvre ces mesures, notamment celles du Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et du Secrétariat d’Etat chargé de l’Autonomisation des Femmes », a-t-il conseillé.

Pour sa part, Kassy Clémentine, représentante des femmes entrepreneurs a remercié le ministre Essis pour l'initiative de cette table ronde. Puis elle a plaidé pour des mesures spécifiques et adaptées à la relance des activités des Petites et moyennes entreprises (Pme) et Petites et moyennes industries (Pme).

Marlène Dogbo qui représentait la Secrétaire d'État chargée de l'autonomisation des femmes a mis en lumière les fonctions de productions et de reproduction de la femme. Quand Binaté Namizata, représentante de la ministre de la famille, de la femme et de l'enfant a soulevé la question de la pleine intégration des femmes dans le processus de développement économique de la Côte d'Ivoire.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome