Amélioration des conditions socio-économiques des populations : Le gouvernement lance les travaux du Programme d’Aménagement et de Gestion Intégrée du Bassin Versant du Gourou


02/07/2020
Amélioration des conditions socio-économiques des populations : Le gouvernement lance les travaux du Programme d’Aménagement et de Gestion Intégrée du Bassin Versant du Gourou
La ministre Anne Ouloto a procédé au lancement des travaux

Dans l’optique de procurer de meilleures conditions de vie aux populations, le gouvernement ivoirien à travers la ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto a procédé au lancement des travaux du programme d’Aménagement et de Gestion Intégrée du Bassin Versant du Gourou, le jeudi 02 juillet 2020 dans la commune d’Adjamé.

« Réduire les rejets d’eaux usées dans les canaux d’eaux pluviales et dans les eaux de surface de 9 036 m3/jour à 0 m3/jour en 2023 ; évacuer le débit de pointe décennal sur le bassin-versant du Gourou à hauteur de 33 m3/seconde ; réduire les dépôts de sédiments dans la baie de Cocody de 40% ce jour à 10% en 2023. », tels sont les objectifs fixés par l’Etat de Côte d’Ivoire à travers la deuxième phase du programme d’aménagement et de gestion intégrée du bassin-versant du Gourou. Un projet qui vise à améliorer les conditions socio-économiques des populations ivoiriennes particulièrement celles d’Abobo, d’Adjamé, de Cocody et du Plateau.

Pour l’exécution de ces travaux, trois chantiers démarreront aussitôt et un quatrième au plus tard fin août 2020. Ce sont entre autres : les travaux d’assainissement d’eaux pluviales et sédimentologie, les travaux de voirie d’aménagement de zones critiques, les travaux de raccordement de réseaux eaux usées au collecteur de base et de réhabilitation sur ce dernier, les travaux de la construction d’un système d’assainissement comprenant 16,864 km de réseaux eaux usées, deux (2) postes de relèvement et une (1) station de pompage, l’aménagement de 2,105 km de canaux eaux pluviales, le bitumage de 8,753 km de voies en terre et l’entretien courant de 12,035 km de voies revêtu.

Pour ce programme qui fait suite à une étude globale réalisée au cours de la phase d’urgence, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a bien voulu assurer le financement partiel. « Le programme qui nous rassemble ce jour, porte sur un effort financier de l’ordre de 29,5 milliards de Fcfa de prêt accordé par la BOAD. » a déclaré la ministre Anne Désirée Ouloto. Justifiant l’apport financier de la BOAD dans cette opération, monsieur Jean Marcel Aboumon, représentant Résidant de cette institution financière a fait savoir que la mission que s’est assignée la structure qu'il représente est de contribuer à promouvoir le développement équilibré des États membres et de réaliser l’intégration….

En outre, à cette cérémonie officielle, l’on a assisté à la remise de matériel au profit des structures publiques partenaires de la mise en œuvre dudit Programme. Procédant au premier coup de pioche, la ministre Anne Ouloto a, par ailleurs, engagé tous les acteurs à faire preuve d’une grande responsabilité et de professionnalisme, afin de respecter les délais d’exécution des travaux prévus pour 20 mois. Néanmoins, elle a signifié qu’après six (6) mois de travaux, les populations devraient en principe bénéficier des premières retombées positives.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome