Côte d'Ivoire/Oghlawpo : Le Sous-préfet Kouamé Djahan Norbert fait commandeur dans l'ordre du mérite et du développement par les populations de Nougoussi


19/09/2020
Côte d'Ivoire/Oghlawpo : Le Sous-préfet Kouamé Djahan Norbert fait commandeur dans l'ordre du mérite et du développement par les populations de Nougoussi
Le sous-préfet d'Oghlawpo réussi le pari du développement dans sa circonscription.

Le Sous-préfet d'Oghlawpo, le Commandant Kouamé Djahan Norbert, a très bien perçue sa mission d'acteur de développement et de cohésion sociale. Exerçant depuis 2017 dans le canton Gwa, il a, à son actif l'atténuation des conflits fonciers et le renforcement du tissu de la cohésion sociale entre les fils et filles des différents villages de la circonscription.

A cela s'ajoute la mise en route de plusieurs projets structurants et de développement dans bon nombre de villages. Du moins, c'est qu'ont rapporté unanimement dans leurs témoignages plusieurs habitants des villages de Motobé, Akouré,N'gokro et Nougoussi à la faveur de la finale d'un tournoi de Maracana tenue le week-end dernier à Nougoussi. C'est, sans nul  doute, biens de raisons qui ont  poussé la chefferie de Nougoussi à l'occasion de ces festivités sportives à distinguer le Sous-préfet d'Oghlawpo au rang de commandeur dans l'ordre du mérite et du développement.

Ce tournoi doté du trophée Nicaise Pokou et placé sous le parrainage du Commandant Kouamé Djahan Norbert, à en croire les organisateurs, s'inscrit dans la dynamique de la Renaissance. Avec quatre équipes aux prises, trois semaines durant, c'est finalement l'équipe de FC Shanghai qui en est sortie vainqueur sur un score de 2-0 face à FC plaisir. Pour l'initiateur de la rencontre sportive, M Nicaise Pokou, administrateur des services financiers et cadre de Nougoussi, ce tournoi s'inscrit dans la dynamique de la cohésion sociale et de fraternité.

« Il y a vraiment longtemps que Nougoussi n'a pas vécu ces moments de réjouissance. A travers ce tournoi, c'est un message de fraternité, de cohésion que nous voulons lancer en ces temps où la côte d'ivoire en a besoin. », a déclaré M Nicaise Pokou, initiateur de l'événement et cadre de Nougoussi. Non sans manquer d'appeler tous ses frères et sœurs  à prendre une part active au développement de leur village. Enfin, le cadre qui a déploré le faible taux de scolarisation de la  gent féminine dans son faubourg, a choisi de faire de l'éducation des jeunes filles de Nougoussi son cheval de bataille.

 

M.K avec Sercom

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2